Publicité
15 juillet 2019 - 11:30

Ville de Shawinigan

Les piscines publiques sont accessibles sans discrimination

Par Salle des nouvelles

La Ville de Shawinigan tient à souligner que les piscines publiques sont accessibles à tous les usagers sans aucune discrimination. La Ville invite tous les utilisateurs à faire preuve de respect et de tolérance. 

« Nous avons vécu un événement regrettable en début de saison et nous avons pris les mesures nécessaires pour que tous les usagers de nos piscines puissent profiter de ce loisir en respect avec leurs droits », a signalé David Cadieux, directeur du Service loisirs, culture et vie communautaire. 

Au cours des dernières semaines, une personne transgenre s’est plainte de ne pas avoir accès au vestiaire des femmes au chalet de service de la piscine du parc Frank-Gauthier. 

La Ville a informé son personnel que les personnes transgenres peuvent choisir le vestiaire qu’elles souhaitent fréquenter. 

« Nous avons des cabines individuelles dans les vestiaires des quatre piscines publiques de la Ville et nous allons demander à tous les usagers de les utiliser », a ajouté monsieur Cadieux. 

La Ville de Shawinigan demande à tous les utilisateurs des piscines publiques de faire preuve de respect et de signaler à l’équipe de sauveteurs tous les cas problématiques. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.