Publicité
23 avril 2019 - 09:15 | Mis à jour : 10:15

Un nouveau centre de ressourcement personnel d’influence amérindienne ouvre ses portes à Drummondville

Par Salle des nouvelles

Un nouveau centre de ressourcement personnel a récemment ouvert ses portes à Drummondville. Située dans une nature enchantée ponctuée d’aménagements d’influence amérindienne, La 4e Porte offre des infrastructures, des ateliers et des rituels facilitant l’ouverture du cœur, l’enracinement et la réception des énergies puissantes que ce lieu recèle.

Journée Porte ouverte

Une journée Porte ouverte est prévue le dimanche 5 mai prochain, entre 10 h et 15 h 30, pour visiter les infrastructures en compagnie des hôtes Nathalie Hébert et Gilles Boisvert. Les visiteurs auront ainsi l’opportunité de découvrir ce complexe enchanteur bâti sur le roc, dans une ambiance campagnarde et conviviale qui mêle l’influence amérindienne des tipis et du Shaputuan à celle  d’espaces confortables dédiés à la méditation, d’espaces de séjour, de l’étable, et de ses petits animaux. La journée débutera à 10 h par une méditation d’ouverture, la méditation des quatre directions, et se poursuivra dès 10 h 30 avec des visites guidées et des animations d’initiation aux différents ateliers. Un thé de l’amitié et des bouchées seront servis dans le centre.

Quand : Dimanche 5 mai 2019, entre 10 h et 15 h 30

Où : 4025, route Caya, Drummondville, J2A 2Z8

 

La 4e Porte

La 4e Porte est un lieu unique où l’énergie de la nature, combinée à des aménagements inspirants, facilite la réceptivité aux enseignements, aux processus et aux soins que l’on y dispense. Son ancrage naturel, ses arbres matures, ses sentiers accueillants et sa puissante énergie en font un lieu privilégié pour ceux qui veulent se retrouver dans un environnement favorable à un travail personnel. Il est possible de s’y ressourcer seul, en couple ou en groupe. Le site est également conçu pour accueillir de petites et moyennes sessions (jusqu’à 20 personnes) de durée variable. Parmi les infrastructures disponibles, mentionnons notamment un centre équipé d’une cuisine, d’une aire d’accueil, de toilettes et de douches, d’une grande salle (Shaputuan), de tipis rigides chauffés, d’un tipi de recueillement, d’un coin repas extérieur et d’un jardin d’eau. L’ensemble du site est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Voici un aperçu des services qui y sont offerts :

  • Location des installations : Pour des événements mémorables, séminaires, formations, retraites, etc.;

  • Ateliers sur mesure : Des fins de semaine d’ateliers consacrés à l’ouverture du cœur;

  • Soins thérapeutiques : Plusieurs thérapies holistiques énergétiques de grande qualité offertes sur place.

Nathalie Hébert

Formatrice et directrice de La 4e Porte, Nathalie Hébert est une femme au tempérament positif et à l’énergie puissante. Grâce à ses formations en yoga, en Reiki, en kinésiologie holistique, comme guide de renaissance et en massages énergétiques, ainsi qu’à ses voyages dans la réserve jumelle d’Uashat et Mallotenam (Côte-Nord) où elle découvre la spiritualité amérindienne, elle aide les gens à se reconnecter aux 4 éléments avec l’aide de la nature. Sa force de caractère et sa grande ouverture font d’elle une femme au service et à l’écoute des besoins des personnes. Centrage, ressourcement et techniques efficaces facilitent leur passage de la 3e à la 4e dimension. Ils peuvent alors dépasser ce qui les retient et les empêche d’accéder à la vraie ouverture du cœur et à l’accomplissement de leurs mission d’âme.


Pour plus d'information : www.la4eporte.ca 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.