Publicité
2 novembre 2018 - 13:50

Texte commandité

Quels sont les types d’échangeurs d’air ?

 

Souffrez-vous (ou un membre de votre famille) d’un malaise respiratoire incompréhensible ?

Bien des gens ne lient pas leurs ennuis de santé avec la qualité de l’air dans leur logement ou leur maison.

Si l’un des symptômes suivants vous affecte, sachez qu’il se pourrait qu’une mauvaise ventilation soit la cause de votre état de santé :

  • Des maux de tête inexplicables vous hantent.
  • Une toux creuse vous suit depuis un bon moment.
  • Vos yeux piquent périodiquement quand vous restez à l’intérieur durant de longues périodes.

Heureusement, nous connaissons l’origine de ces problèmes : la qualité de l’air.

La saison froide qui nous confine de force à la hauteur de notre parallèle, combiné à l’humidité emprisonné entre nos murs, contribue à la prolifération de moisissures nuisibles.

Si votre maison a une humidité relative au-dessus de 50 %, attention !

 

La SOLUTION à l’air vicié

Améliorez la pureté de votre environnement en installant un échangeur d’air.

Débarrassez-vous des reliquats de produits nettoyants et des gaz dangereux qui envahissent insidieusement votre demeure.

Il existe 3 types d’échangeurs d’air dans les magasins au Québec. (Selon l’espace disponible chez vous, vous préférerez quelquefois un appareil plus compact.)

Nous voyons les trois types en détail ici.

 

L’échangeur d’air de base (sans récupération de chaleur) :

De moins en moins connus, puisqu’il ne peut plus être installé dans les logements modernes, il faut toutefois comprendre le rôle de ce type d’appareil.

Expulsant l’excès d’humidité et filtrant l’air des déchets domestiques contenu dans l’atmosphère, cet échangeur d’air a néanmoins contribué à révolutionner le marché de la lutte contre la pollution il y a quelques années.

Remplaçant l’air emmuré avec celui de l’extérieur, cela permet de chasser des traces de pollution nocives pour l’homme, telles que :

  • Le monoxyde de carbone.
  • Le dioxyde de carbone
  • La moisissure.
  • La fumée de tabac.
  • Les COV (Composés organiques volatils)
  • Un bon nombre de produits chimiques libérés par les solvants.
  • Le formaldéhyde.
  • Le radon
  • Plusieurs espèces de bactéries.
  • L’oxyde d’azote.

Le renouvellement de l’air va alléger votre atmosphère de toutes ces vapeurs qui envahissent votre logis ainsi que ces polluants qui attaquent votre santé.

Saviez-vous que votre foyer doit normalement remplacer en entier son air tous les 2 ou 3 mois ?

 

Le VRC, ou le ventilateur à récupérateur de chaleur :

Il est dit qu’un VRC réduit grandement les médicaments que vous devez consommer pour lutter contre les troubles respiratoires (- 60 %).

La filtration de votre air se fait avec cet appareil, mais ce n’est pas tout. Il va recycler la portion calorifique de l’air expulsé pour la transmettre à celle entrant.

Au Québec, le VRC connaît une popularité grandissante, puisqu’il maintient cette chaleur sans devoir compenser par votre système de chauffage.

Cette économie d’énergie rend son utilisation presque obligatoire dans les immeubles résidentiels et les bâtiments commerciaux.

 

Le VRE, ou le ventilateur à récupération d’énergie :

Quant à lui, le VRE additionne une fonction pratique, celle de récupérer l’humidité dans l’air pendant la saison froide et s’en débarrasse au cours de la saison chaude.

 

En conclusion, optez pour…

Un échangeur d’air écoénergétique de type VRC si votre budget vous le permet. Celui-ci filtrera votre air tout en récupérant la chaleur expulsée.

Dans le top 5 des meilleurs échangeurs d’air, ce type d’appareil se retrouve en majorité.

Pour connaître vos besoins réels en ventilation, demandez à un spécialiste dans le domaine de vous guider. Il va mesurer chacune des pièces de votre maison pour cibler la puissance désirée (le nombre de BTU). Cette unité de mesure qui se retrouve autant en climatisation qu’en chauffage détermine la quantité de chaleur qu’il faut pour faire varier d’un degré Fo un litre d’eau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.