Publicité
8 août 2018 - 19:21

Texte commandité

Que doit-on vérifier avant une excavation?

 

Souvent, les propriétaires s’emballent rapidement quand vient le temps de penser à rénover leur demeure : création d’un sous-sol, d’un solarium, d’une piscine, ou encore agrandissement de l’aire de vie commune… il n’y a rien de trop beau! Néanmoins, si votre projet comporte une excavation, il vous faudra vérifier quelques petites choses avant de vous lancer dans les travaux. Il en va de votre sécurité et de celle des ouvriers que vous emploierez.

 

Inspection du terrain

Tout d’abord, vous devrez faire inspecter votre sol afin de déterminer de quoi il se compose. Au Québec, beaucoup de maisons sont construites sur des terrains argileux; or, un sol de ce type se compresse très rapidement et impose donc de prendre des mesures particulières afin d’éviter un éventuel affaissement (par exemple lorsque vous voulez creuser un sous-sol). L’entrepreneur qui effectue les travaux devra peut-être également utiliser des pieux plus larges. En plus du type de sol, vous devrez vérifier la hauteur à laquelle se situe la nappe phréatique. Lorsque celle-ci se trouve trop près du solage, elle peut entraîner des problèmes d’infiltration d’eau. Il est donc primordial de ne pas creuser trop près de celle-ci et de vous assurer de l’étanchéité de vos murs extérieurs, par exemple en appliquant une membrane drainante sur ceux-ci.

 

Avant de creuser, il faut aussi vérifier qu’il n’y a pas de fils enfouis aux endroits où vous souhaitez procéder à une excavation. Il peut en effet s’y trouver des équipements souterrains servant aux égouts, au gaz naturel, à l’électricité, ou encore aux télécommunications et à la câblodistribution. L’entreprise avec laquelle vous ferez affaire aura donc besoin de savoir où se trouvent les canalisations et les câbles. Il existe un service d’Hydro Québec, Info Excavation, qui peut vous indiquer les endroits à marquer pour éviter un incident regrettable (contamination, dommages matériels et humains, interruption de services, etc.).

 

Organisation du travail

Il est certes important de connaître les particularités de la zone à excaver, mais il ne faut pas oublier de s’informer sur les zones situées à proximité. Certaines installations, par exemple, peuvent compromettre la stabilité du sol, notamment en provoquant des vibrations ou des effondrements. Les fondations près de la zone à excaver exercent parfois des pressions importantes qui peuvent s’avérer dangereuses pour les travailleurs.

 

L’entrepreneur avec lequel vous faites affaire devrait toujours s’assurer de la sécurité de ses employés. C’est pourquoi des mesures de sécurité devraient être mises en place avant le début des travaux afin que l’organisation du chantier soit bien établie : l’évacuation des débris, la visibilité des travailleurs, l’obtention des permis nécessaires ainsi que la création de sorties de secours (plan d’urgence et trousses de premiers soins) devraient faire partie de ses priorités.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.