Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 août 2018 - 10:00

Martel & Martel Assurance lance la première police conçue spécifiquement pour les restaurateurs de rues

Par Salle des nouvelles

En collaboration avec Intact Assurance, Martel & Martel Assurance commerciale et collective a mis sur pied la première police conçue spécifiquement pour les restaurateurs de rues (food trucks) du Québec. L’entreprise familiale, qui fêtera en septembre prochain son 50e anniversaire, demeure le seul fournisseur exclusif de ce programme unique.

Pendant près d’un an, l’auteure de cette initiative, Anne Martel, coprésidente de ce cabinet proactif, a tenu à rencontrer personnellement des restaurateurs de rues pour bien saisir leurs besoins et les risques qu’ils encouraient, avant même de négocier avec dix assureurs et de s’associer à Intact Assurance.

« Rapidement, je me suis aperçue qu’ils étaient mal assurés. On a donc réussi à créer un nouveau produit d’assurance qui tient compte de leurs réalités spécifiques », explique l’experte en gestion de risque et active dans l’assurance depuis 28 ans.

Selon le stratège indépendant, Pierre Bernard Dow-Blanchet, qui a accompagné Anne Martel dans cette recherche de solutions, les food trucks n’ont pas d’adresse fixe et ne sont pas considérés comme entreprises par les assureurs, alors qu’ils sont de réels commerces sur roues. Notons qu’un camion de rue implique un investissement d’environ 115 000 dollars.

Un travail de terrain

L’Association des restaurateurs de rues du Québec (ARRQ), qui compte environ 130 membres, a donc mandaté Martel & Martel Assurance commerciale et collective pour corriger cette situation vulnérable. À l’heure actuelle, le cabinet familial est donc le seul à offrir au Québec une nouvelle police à tous les restaurateurs de rues, même à ceux qui ne sont pas membres de l’ARRQ.

« On a su s’adapter pour leur offrir une toute nouvelle ressource et, du même coup, chambarder les règles du jeu », ajoute Anne Martel.

Il s’agit donc d’une police qui, automatiquement, offre une couverture de 5 millions de dollars en responsabilité civile, incluant les bris mécaniques et les pertes d’exploitation.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.