Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juillet 2018 - 10:52 | Mis à jour : 11:11

Un événement plus familial que jamais.

3e édition du Festival du Sport de Bécancour

Par Salle des nouvelles

Les 20, 21 et 22 juillet, en plein cœur de l’été, c'est avec beaucoup de fierté qu'Événements Action Sports tiendra la 3e édition du Festival du Sport de Bécancour sur les différents terrains sportifs de la rue Garceau. L’an dernier, près de 300 participants et 1000 spectateurs ont répondu à l’appel des organisateurs. Cette année, plusieurs ajouts ont été faits dont un volet familial et une présentation de spectacles en soirée.

En effet, la nouvelle zone familiale Tim Hortons, animée par l’entreprise Personnages en Fêtes, sera aménagée sur le site. À l’intérieur de celle-ci, on y retrouvera des jeux gonflables, la présence de superhéros, du maquillage ainsi que des ateliers créatifs.

De plus, les jeunes visiteurs pourront également côtoyer leurs idoles alors que la Pat’Patrouille ainsi que les Pyjamasques seront respectivement en spectacle le samedi et le dimanche à 11 h. Pour les plus curieux, un spectacle de magie fait aussi partie de la programmation du samedi à 13 h 30.

À noter que les coûts du bracelet pour accéder à la zone familiale Tim Hortons et aux spectacles pour enfants sont, pour les enfants, de 7 $ par jour ou de 10 $ pour la fin de semaine tandis que pour les adultes le bracelet journalier de la zone familiale est à 3 $ ou à 5 $ pour toute la durée de l’événement.

Du sport et encore du sport

Pour sa part, fidèle à sa tradition, le volet sportif sera omniprésent lors de la fin de semaine alors que pas moins de cinq disciplines (balle-donnée, soccer, roller-hockey, hockey de rue et tennis) tiendront des tournois simultanés, et ce, dans diverses catégories. Mentionnons que le hockey de rue est réservé aux enfants (novice, atome, peewee). Au soccer, une catégorie U10 a également été ajoutée pour les jeunes sportifs.

Par ailleurs, lors du festival, ceux et celles désirant partager un moment avec leur enfant pourront le faire le samedi matin, à 9 h 30, grâce au Centre athlétique T-R, lors d’un entraînement parent-enfant. Le lendemain, à la même heure, les personnes intéressées pourront récidiver en participant à un yoga parent-enfant donné par Solia Yoga. Les entraînements auront lieu dans le Centre culturel Larochelle.

« Pour cette 3e édition, nous voulions que toute la famille puisse profiter pleinement du festival. En intégrant à la programmation des activités sportives pour les plus jeunes, nous les sensibilisons dès maintenant à la pratique de saines habitudes de vie », mentionne Jonathan Gagnon, fondateur d’Événements Action Sports.

Spectacles et conférences se joignent à la fête

Le volet conférences et spectacles prend de plus en plus de place dans la programmation du Festival du Sport de Bécancour.

Dès la première soirée, le vendredi 20 juillet, à 20 h, l’humoriste Mike Ward enflammera les planches du Centre culturel Larochelle situé au 4000, boulevard de Port-Royal, à Bécancour. Les billets pour ce spectacle sont disponibles en ligne, au coût de 30 $.

Incontournable dans les artistes associés au monde sportif au Québec et tragiquement décédé il y a moins de deux ans, Bob Bissonnette verra ses chansons résonner de nouveau le samedi 21 juillet, à 21 h, lors d’un spectacle hommage. Finalement, différentes conférences sportives seront présentées le dimanche en après-midi par Hockey Projection et W.A.R.N.I.N.G par Sébastien Vouligny.

La programmation complète du Festival du Sport de Bécancour est disponible en ligne ou sur la page Facebook de l’événement.

Soulignons également que les organisateurs du Festival du Sport de Bécancour remettront 2000 $ à divers organismes liés aux sports et aux saines habitudes de vie de la région de Bécancour au terme de l’événement.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.