Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juin 2018 - 12:00

Imprimerie Gignac fait l’acquisition de l’Imprimerie Christ-Roi

Par Salle des nouvelles

Les copropriétaires de l’Imprimerie Gignac Offset Ltée, monsieur Yves Gignac et monsieur Stéphane Gignac ont annoncé cette semaine l’acquisition de l’Imprimerie Christ-Roi située à Shawinigan.

L’Imprimerie Christ-Roi, une entreprise familiale fondée en 1972, offre de nombreux services d’impressions tels : des cartes professionnelles en couleurs, des livrets de factures, des enveloppes, des accroche- portes, des étiquettes autocollantes des dépliants et bien d’autres.

La transaction, qui s’est effectuée au début juin, permet à M. Nicolas Lapointe, propriétaire de l’Imprimerie Christ- Roi, d’intégrer la grande famille d’Imprimerie Gignac Offset Ltée.

« Nous sommes présents dans le domaine de l’impression depuis plus de 60 ans et nous donnons un accès facile à toute la gamme des produits de l’imprimerie à nos clients, et ce, avec les meilleures ressources disponibles. Nous sommes très fiers que M. Lapointe ait accepté notre offre et qu’il se joigne à notre équipe. Son expérience ainsi que sa grande expertise dans le domaine de l’imprimerie sont des ajouts majeurs pour notre entreprise. L’acquisition de l’Imprimerie Christ-Roi s’intègre parfaitement dans notre mission qui est d’offrir des produits ainsi qu’un service avant et après-vente de très hautes qualités », soulignent messieurs Stéphane Gignac et Yves Gignac.

À noter que les ententes préalables et convenues avec l’Imprimerie Christ-Roi prévalent toujours et seront respectées par l’Imprimerie Gignac Offset Ltée.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.