Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 avril 2018 - 13:13

Un investissement de 4.7 millions de dollars.

La SPA Mauricie triple la superficie de ses installations

Par Salle des nouvelles

Les membres du conseil d’administration et de la direction de la SPA Mauricie ont dévoilé les détails d’un important projet d’agrandissement de leurs installations situées sur le boulevard St-Jean, à Trois-Rivières. Il s’agit d’un investissement de 4,7 M$ qui permettra l’ajout de 17 000 pieds carrés aux 8 500 déjà existants, sur deux étages.

Le projet inclut 8 500 pieds carrés dédiés à une aire d’adoption. Il y aura aussi l’ajout d’une grande salle de chirurgie, de bureaux administratifs, de salles de rencontres, une salle de formation pour 50 personnes ainsi qu’une aire de repos pour les employés. La capacité d’accueil sera augmentée de 150 petits animaux.

« Nous étions à l’étroit dans les installations actuelles, et ce projet était rendu nécessaire afin de nous assurer de répondre aux besoins sans cesse grandissants. En triplant notre superficie, nous nous assurerons de mieux répondre à la demande des municipalités avec lesquelles nous avons des ententes de services en plus de faciliter le processus d’adoption des animaux de la SPA par les familles d’adoption », explique Daniel Cournoyer, président du conseil d’administration de la SPA Mauricie.

Faciliter l’adoption et augmenter le confort des animaux

Les objectifs poursuivis par ce projet sont d’augmenter le confort des animaux et de diminuer leur stress pendant la période de transition.

La création d’une nouvelle aire d’adoption conviviale et des salles de contact adaptées favorisera une adoption responsable et encadrée par les meilleurs conseillers. De même que, l’ajout de plusieurs professionnels permettra aux animaux de bénéficier d’un traitement adéquat et adapté à leurs besoins.

Ces changements faciliteront la tâche des professionnels et les aideront à déterminer si les besoins de l’animal en adoption correspondent aux attentes de sa famille d’adoption.

Par ailleurs, l'agrandissement permettra la création d’emplois de qualité grâce à l’embauche de vétérinaires, de techniciens en santé animale et d’animaliers.

La création d’un programme structuré visant à augmenter le nombre de bénévoles est aussi prévue dans le cadre de cet investissement. Ce programme permettra de faciliter l’accès au bénévolat pour les gens intéressés et d’augmenter le nombre de bénévoles, établi à 500 à ce jour.

« Le processus d’adoption est une étape importante pour l’animal et sa famille d’adoption, et il est primordial de le faire avec rigueur. Avec un espace plus vaste pour l’adoption et une nouvelle salle de formation au 2e étage, nous pourrons, entre autres, mieux outiller nos familles d’adoption avec des ateliers sur les soins à prodiguer au nouveau membre de la famille ou encore sur le comportement animalier », précise Marco Champagne, directeur général de la SPA Mauricie.

 
   

À noter que durant les travaux, la succursale de Trois-Rivières demeurera ouverte et que l’ensemble des services sera offert. Les travaux s’échelonneront du 30 avril jusqu’au début du mois de novembre prochain. 

Pour les personnes intéressées, il est possible de consulter la liste des animaux prêts pour adoption en se rendant sur le site internet www.spamauricie.com.

Pour plus d'informations sur le projet de SPA Mauricie, visionnez le vidéo explicatif, en cliquant ici

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.