Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Loi sur la laïcité de l'État

Bernard Drainville expulse les pratiques religieuses dans les écoles publiques

durée 10h00
20 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Dans une directive émise mercredi en début de soirée, le ministre de l'Éducation Bernard Drainville a formellement interdit toute pratique d'activité religieuse dans les écoles, les centres de formation professionnelle et les centres d'éducation aux adultes.

En vertu de cette directive, tous les établissements régis par la Loi sur l'instruction publique devront s'assurer «qu'aucun lieu n'est utilisé, en fait et en apparence, à des fins de pratiques religieuses telles que des prières manifestes ou d'autres pratiques similaires».

La missive fait valoir que «la Charte des droits et libertés de la personne reconnaît la liberté de conscience, la liberté de religion, le droit à l’égalité, [mais aussi]  l’importance fondamentale que la nation québécoise accorde à la laïcité de l’État et le fait que les droits et libertés de la personne s’exercent dans le respect de la laïcité de l’État». 

Elle rappelle également que la Loi sur la laïcité de l'État exige que les centres de services scolaires respectent la séparation de l'État et des religions et que l'aménagement de lieux utilisés à des fins religieuses est contraire à l'esprit de la loi.

La missive indique aussi que tout élève doit être protégé «de toute pression directe ou indirecte visant à l'exposer ou à l'influencer de manière à ce qu'il se conforme à une pratique religieuse»

Le tout fait suite à l'adoption unanime d'une motion à l'Assemblée nationale, le 5 avril dernier, voulant que «la mise en place des lieux de prière, peu importe la confession, dans les locaux d'une école publique va à l'encontre du principe de laïcité».

Le ministre Drainville s'était d'ailleurs engagé à émettre une directive en ce sens le même jour.

Le tout fait suite à des reportages où on apprenait que certaines écoles secondaires avaient aménagé des locaux pour permettre à des élèves de prier.

« Au début du mois d’avril, j’ai été mis au fait de différentes pratiques de prière qui ont lieu dans certaines écoles publiques du Québec, a rappelé M. Drainville dans une courte déclaration accompagnant sa directive. Afin de préserver le caractère laïque de l’école publique, j’émets donc aujourd’hui une directive concernant les pratiques religieuses dans nos écoles, nos centres de formation professionnelle et nos centres d’éducation des adultes publics. Les écoles sont des lieux d’apprentissage et non des lieux de culte. »

———

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Les membres du SPGQ ont approuvé l'entente de principe à 95 %

Les employés de la fonction publique représentés par le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont approuvé l'entente de principe avec Québec à 95 %, a annoncé le syndicat vendredi matin. Selon le SPGQ, 83 % de ses 26 000 membres ont participé au vote. L'entente comprend une augmentation salariale de 17,4 % sur cinq ans, ...

20 juin 2024

Les sénateurs adoptent le projet de loi visant à contrer l'ingérence étrangère

Le Sénat a adopté mercredi soir le projet de loi visant à contrer les actes d'ingérence étrangère au Canada. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi C-70 après avoir rejeté une proposition d'amendement qui visait à garantir que des innocents ne soient pas pris dans ses filets. Le projet de loi, qui doit maintenant obtenir la sanction ...

19 juin 2024

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...