Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Assemblée nationale

Réforme en santé: le Parti québécois veut collaborer

durée 14h00
31 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Parti québécois (PQ) veut changer de ton autour du débat sur la réforme en santé du ministre Christian Dubé. 

On indique maintenant vouloir collaborer avec le gouvernement lors de la commission parlementaire qui étudiera le projet de loi afin de le bonifier. 

On dit également qu'on ne posera plus de questions sur le sujet au Salon bleu. 

Vendredi matin en point de presse, le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon a affirmé qu’il n’a pas aimé la teneur des échanges lors de la période des questions de jeudi. 

En Chambre, le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a dit que la Coalition avenir Québec (CAQ) réalisait le «wet dream» de Gaétan Barrette avec sa réforme en santé.

Sans viser spécifiquement les propos de M. Nadeau-Dubois, le chef du PQ a indiqué qu’il ne voulait pas revivre des «moments regrettables» au Salon bleu. 

Après le dépôt du projet de loi mercredi, le député péquiste Joël Arseneau avait tenu des propos très durs à l’endroit du projet de loi. Il l’avait notamment qualifié d'«orwellien» en ajoutant qu’il allait parachever la réforme de l’ancien ministre de la Santé libéral, Gaétan Barrette.

Malgré tout, le chef péquiste assure que son parti continuera de poser des questions sur des sujets comme les temps d’attente dans les urgences, l'accessibilité au soin et les délais dans les chirurgies. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 juillet 2024

Le Canada signe un «pacte de glace» avec la Finlande et les États-Unis

De hauts responsables des gouvernements canadien et américain affirment qu'un nouvel accord trilatéral avec la Finlande aidera les alliés à construire des brise-glaces pour protéger l'Arctique. Le «pacte de glace», comme on l’appelle, vise à renforcer les capacités de construction navale des trois pays afin de dissuader les ambitions russes et ...

10 juillet 2024

Loi 21: le juge Mahmud Jamal accepte la demande de Québec de se récuser

Le juge de la Cour suprême du Canada Mahmud Jamal a accepté de se récuser dans le dossier de la contestation judiciaire de la loi 21 sur la laïcité de l’État, comme le demandait le procureur général du Québec. Dans une lettre datée de mardi, rapportée d'abord dans les médias de Québecor, le juge Jamal soutient qu'il n'existe «aucun fondement ...

8 juillet 2024

Les scrutins à l'étranger rendent peu probables des élections anticipées au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a fait tourner les têtes à l'international en 2021 lorsqu'il a convoqué des élections anticipées en pleine pandémie de COVID-19. Il avait alors fait ce pari pour tenter de s'assurer une majorité libérale à un moment où tout semblait incertain. Et bien que le pari ait échoué, les Canadiens ont confié à M. Trudeau ...