Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dépôt d'un projet de loi

Québec veut moderniser l'accès aux données de santé des patients

durée 17h00
7 décembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec a dévoilé mercredi le contenu de son projet de loi visant à moderniser l'accès aux données de santé des patients. Une démarche qui vise une plus grande transparence ainsi qu'un meilleur partage de l'information entre les professionnels.

La Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux et modifiant diverses dispositions législatives permettra aux patients de consulter plus facilement leur dossier de santé. Ils auront aussi la possibilité de savoir qui a eu accès à leurs renseignements et pourront décider de partager ou non ces informations avec d'autres professionnels.

Pour résumer le concept de la nouvelle approche, les dossiers médicaux ou de services sociaux ne seront plus répartis chez chacun des professionnels consultés, mais suivront le patient partout où il ira chercher de l'aide.

Plusieurs objectifs sont visés par la modernisation de la loi, dont celui de favoriser la «participation active» des gens dans l'amélioration de leur santé. On souhaite aussi faciliter le travail des professionnels du réseau en améliorant l'efficacité du partage d'information.

De plus, on cherche à simplifier le travail des chercheurs en leur donnant un meilleur accès aux données de santé tout en assurant la confidentialité de leur utilisation.

À ce sujet, on assure que «des normes de protection robustes» seront mises en place pour protéger les renseignements personnels des Québécois.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, ont tenu une conférence de presse conjointe pour présenter le contenu du projet de loi.

Pour le ministre Dubé, cette modernisation du système d'information correspond à l'un des piliers de son plan de santé. Il a notamment rappelé qu'en début de pandémie de COVID-19, le gouvernement avait de la difficulté à poser les bons gestes parce qu'il manquait de données.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les libéraux et les néo-démocrates s'entendent pour l'assurance-médicaments

Les libéraux et les néo-démocrates se sont entendus sur un projet d’assurance-médicaments, au terme de négociations centrales à la survie de l’accord censé maintenir au pouvoir le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau jusqu’en 2025. Une source néo-démocrate bien au fait des discussions l’a indiqué  vendredi à La Presse Canadienne. Le réseau ...

L'organisateur de la manifestation d'Ottawa poursuit le gouvernement fédéral

L’un des principaux organisateurs du soi-disant «Convoi de la liberté» poursuit le gouvernement du Canada pour avoir utilisé la Loi sur les mesures d’urgence pour geler ses comptes bancaires, arguant que cela a violé ses droits garantis par la Charte des droits et libertés pour protester contre les mesures liées à la COVID-19. Chris Barber, ...

durée Hier 15h00

L'Assemblée nationale commémore les deux ans de la guerre en Ukraine

L'Assemblée nationale a commémoré jeudi les deux ans de la l'agression russe contre l'Ukraine. Le 24 février 2022, les forces de Moscou lançaient une offensive pour s'emparer rapidement de la capitale, Kyiv. Depuis le conflit a fait des centaines de milliers de morts, de blessés, de disparus et s'est transformé en guerre d'usure.  Une ...