Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Le Canada rétablit les tests de dépistage aléatoires pour les voyageurs aériens

durée 11h00
14 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les tests aléatoires de dépistage de la COVID-19 reprendront à compter de mardi pour les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés qui arriveront au Canada par avion dans les quatre principaux aéroports canadiens.

Les aéroports touchés sont ceux de Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary.

Pour être considérés comme entièrement vaccinés, les voyageurs doivent avoir reçu une série primaire d'un vaccin anticovidique accepté pour les voyages par le gouvernement du Canada, au moins 14 jours avant l'entrée au Canada.

Les voyageurs qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, à moins qu'ils n'en soient exemptés, doivent continuer à effectuer un test de dépistage au jour 1 et au jour 8 de leur quarantaine obligatoire de 14 jours.

Tous les tests de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs par voie aérienne seront effectués à l'extérieur des aéroports, soit en personne dans certains emplacements comme des magasins ou pharmacies, soit lors d'un rendez-vous virtuel pour un test d'autodépistage.

Les voyageurs par voie aérienne sélectionnés pour un test aléatoire obligatoire recevront un avis par courriel dans les 15 minutes suivant la présentation de leur déclaration relative aux douanes, incluant des renseignements qui les aideront à prendre des dispositions pour effectuer leur test auprès d'un fournisseur dans leur région. 

Si le résultat du test est positif, le voyageur devra s'isoler pendant 10 jours à partir de la date de réception du résultat, conformément aux exigences fédérales. 

Les voyageurs doivent continuer d'utiliser l'application ou le site web ArriveCAN pour fournir des renseignements obligatoires concernant leur voyage dans les 72 heures précédant leur arrivée au Canada ou avant de monter à bord d'un navire de croisière à destination du Canada.

«Nous devons maintenir les mesures liées au dépistage aux frontières puisque c'est ainsi que nous suivons l'importation du virus responsable de la COVID-19 et des variants préoccupants», a expliqué le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, par communiqué.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

durée Hier 16h15

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

durée Hier 9h34

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...