Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Citoyenneté

Sondage: 56 % des Canadiens sont opposés au serment d'allégeance à la reine

durée 09h30
28 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Plus de la moitié des Canadiens, 56 %, ne croient pas en la nécessité de prêter serment d'allégeance à la reine, selon un sondage Léger réalisé pour l'Association d'études canadiennes.

Les nouveaux Canadiens doivent prêter serment à la monarchie lors des cérémonies de citoyenneté, y compris de s’engager à «être fidèle et à porter une véritable allégeance à Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, ses héritiers et successeurs».

Jack Jedwab, président de l'Association d'études canadiennes, croit que la plupart des personnes nées au Canada ignorent probablement que les nouveaux Canadiens devaient prêter serment pour être fidèles à la famille royale.

Ce serment est la dernière étape pour devenir citoyen canadien. Des cérémonies ont lieu partout au pays, avec des cérémonies spéciales le jour de la Fête du Canada.

Les nouveaux Canadiens doivent également promettre de respecter fidèlement les lois du Canada.

Le sondage mené auprès de 2118 personnes plus tôt en juin laisse aussi voir que les Canadiens sont divisés dans leur vision de la monarchie dans son ensemble; 40 % y voient du positif et 40 % la perçoivent négativement.

Les répondants très favorables à la monarchie étaient plus susceptibles d'approuver le serment d'allégeance. Soixante pour cent des hommes et 52 % des femmes qui ont participé à l'enquête ont répondu non. L'opposition était plus forte chez les Canadiens de 18 à 34 ans que chez ceux âgés de plus de 55 ans.

Près des trois quarts des Québécois s’opposent au serment, comparativement à seulement 47 % en Alberta.

Le Canada est une monarchie constitutionnelle, avec la reine comme chef d'État. Toute modification du statut de la reine ou de ses représentants au Canada nécessiterait le consentement unanime de la Chambre des communes, du Sénat et des assemblées législatives provinciales.

Plus tôt ce mois-ci, la reine a célébré son jubilé de platine avec des célébrations au Canada, au Royaume-Uni et dans tout le Commonwealth. Elle est montée sur le trône à l’âge de 27 ans, en 1952.

Marie Woolf, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

durée Hier 16h15

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

durée Hier 9h34

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...