Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Shawinigan donne des précisions sur le changement de fréquence du ramassage des déchets

durée 11h23
13 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

La Ville de Shawinigan donne des précisions sur la modification de la fréquence pour le ramassage des déchets, car la décision semble créer plusieurs inquiétudes chez les citoyens, indique le communiqué de la municipalité.

« L’explosion des coûts est la principale raison qui a motivé la Ville à conserver la collecte de déchets toutes les deux semaines dès cet été. Les tarifs des fournisseurs qui effectuent le ramassage et le transport des matières résiduelles sont en hausse, notamment à cause de l’augmentation du prix de l’essence et la pénurie de main-d’œuvre. La Ville a octroyé un nouveau contrat le 1er mars 2022 qui est entré en vigueur le 1er avril 2022, soit à l’échéance du contrat précédent », précisent les autorités de la ville.

En 2021, les coûts s’élevaient à près de 870 000 $, alors qu’en 2022, seulement pour les mois d’avril à décembre (9 mois), le nouveau contrat est à 1 073 000 $.

Sur une base annuelle, ça représente un coût de 1 370 000 $ pour 2022, soit une augmentation de 57 % même si le ramassage se fait aux deux semaines en période estivale (sauf pour certaines zones).

Les montants prévus pour le ramassage et le transport des déchets (bacs roulants) sont de 1 302 190 $ pour 2023 et de 1 605 780 $ pour 2024. Toutefois, la Ville continue à évaluer d’autres solutions pour limiter l’augmentation des coûts en lien avec la gestion des matières résiduelles.

« Ce qu’on a voulu faire, c’est de limiter au maximum l’impact financier pour les citoyens même si on sait que c’est un changement important », explique le maire de Shawinigan, Michel Angers. « Il faut se rappeler que c’est une période de transition puisque, dès le printemps prochain, le ramassage des matières organiques va débuter avec l’arrivée des bacs bruns. »

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

durée Hier 16h15

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

durée Hier 9h34

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...