Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Shawinigan

Le programme de contrôle des insectes piqueurs commencera à la mi-avril

durée 11h47
7 avril 2022

La firme GDG Environnement, responsable du programme de contrôle des insectes piqueurs à Shawinigan pour la saison 2022, sera sur le terrain vers la mi-avril, indique la Ville de Shawinigan

Les opérations de l’entreprise commencent par la prospection larvaire puis, dès que les conditions le permettront, un premier traitement sera effectué. Seuls les milieux où il y a présence de larves feront l’objet de traitements. Les endroits les plus difficiles d’accès seront traités par voie aérienne (hélicoptère et drone). Par la suite, les techniciens de GDG Environnement parcourront le territoire tout l’été pour effectuer les traitements nécessaires et procéder au contrôle de la qualité.

Les résultats escomptés par ces opérations sont une diminution de l’ordre de 80 % ou plus de la nuisance. La protection ainsi obtenue s’étendra jusqu’à la mi-septembre.

Un produit sécuritaire

Le produit utilisé, le biolarvicide BTI (bacillus thuringiensis israelensis), est sécuritaire pour la santé de la population et des autres organismes vivants. Il affecte seulement les larves des insectes piqueurs. Les épandages aériens se font avec du BTI mis sous forme de petites granules (et non liquide comme au sol) et ils sont limités aux vastes secteurs humides. Le produit est utilisé depuis plusieurs années, et ce, dans plusieurs villes du Québec.

Le BTI est homologué par l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada. Au Québec, son utilisation est encadrée et réglementée par un certificat d’autorisation émis par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que par un avis faunique émis par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

La collaboration des citoyens

La Ville demande aux citoyens leur collaboration pour permettre aux techniciens de GDG Environnement de circuler sur les terrains privés, les terres agricoles ou forestières lors des traitements. Le personnel et les véhicules sont facilement identifiables.

La collaboration des citoyens est également nécessaire afin de diminuer le nombre de sites potentiels d’éclosion. Les larves des insectes piqueurs se développent généralement dans une eau stagnante. Pour réduire la présence de ces sites, de petits gestes simples peuvent être faits :

Assurez-vous que vos drains sont en bonne condition et que l’évacuation de l’eau se fait bien.

Préparez votre piscine tôt. Une piscine non démarrée peut générer des moustiques dès la troisième semaine de mai.

Retournez votre bateau ou votre chaloupe ou, si vous les laissez à l’endroit, assurez-vous d’enlever le drain.

Rangez ou videz les contenants pouvant retenir l’eau (pneus, brouettes, seaux, etc.).

Mettez en fonction les jardins d’eau, videz-les ou ensemencez-les de poissons.

Tous ces gîtes potentiels peuvent produire plusieurs centaines de moustiques chaque semaine. Ces petits gestes peuvent donc vous éviter bien des piqûres !

Comment se retirer du programme ?
Si vous souhaitez que votre terrain soit exclu des zones de traitement, vous pouvez remplir le formulaire d’exclusion disponible sur le site Web de la ville. Si vous avez rempli le formulaire en 2021 ou précédemment, il n’est pas nécessaire de le remplir à nouveau.

À noter également que cette exclusion ne dispense pas les frais liés au Programme de contrôle des insectes piqueurs, car tous les citoyens de Shawinigan bénéficient de ce programme sur le territoire.

Comment réintégrer le programme ?
Votre terrain a été exclu du programme de contrôle des insectes piqueurs et vous désirez avoir recours de nouveau au traitement ? Il est possible de réintégrer le programme en remplissant le formulaire de demande prévu à cet effet.

Où se renseigner ?
Pour signaler la présence de gîtes problématiques sur votre terrain, pour plus d’information ou pour toute requête, une ligne info-moustique est disponible : 1 844-840-8700. Vous pouvez également communiquer par courriel à [email protected]

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 septembre 2022

COVID-19: le gouvernement fédéral ne chantera vraisemblablement pas victoire

Contrairement au président américain Joe Biden qui a déclaré cette semaine que la pandémie de COVID-19 «était terminée», le gouvernement fédéral canadien ne compte pas chanter victoire trop rapidement. Au cours de son passage à New York, le premier ministre Justin Trudeau a rappelé lors d'une conférence de presse que les hôpitaux de l'ensemble du ...

22 septembre 2022

Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...

22 septembre 2022

Légalisation du cannabis au Canada: les conséquences de la loi scrutées à la loupe

On s’attend à ce que les ministres fédéraux lancent jeudi l'examen tant attendu de la législation du gouvernement sur le cannabis. En octobre 2018, les libéraux ont levé une interdiction d’un siècle sur la consommation et la vente de cannabis à des fins récréatives, en prévoyant qu’ils allaient réexaminer la loi trois ans après son entrée en ...