Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

2,8 millions $ pour les travaux

Shawinigan met tout en oeuvre pour régler les problèmes d'eau potable

durée 12h02
2 mars 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Yves Therrien
email
Par Yves Therrien, Journaliste

Lors d’une conférence bilan aujourd'hui sur la situation sur l’eau potable et la Station de traitement de l’eau du Lac-à-la-Pêche (STELAP), le maire de Shawinigan, Michel Angers a rappelé que tout serait mis en œuvre pour fournir de l’eau potable aux citoyens en rapprochant les points de distribution des différents secteurs de la municipalité.

Un cinquième point de distribution d’eau potable sera ouvert, le 5 mars, dans le secteur Saint-Georges. La ville mettra aussi en place un comité de soutien pour s’assurer qu’un maximum de personnes vulnérables puisse bénéficier d’un soutien de la part des organismes à but non lucratif auxquels une aide financière spéciale sera accordée.

Dans les prochaines semaines, un sixième point de distribution sera mis en opération près de Saint-Gérard-des-Laurentides.

Au cours du mois de mars, des employés municipaux travailleront sur l’échéancier de la remise en marche de la station de traitement de l’eau, de la protection et des travaux correcteurs au ruisseau Perchaude. Lundi, le conseil municipal a adopté un règlement d’emprunt de 2,8 millions $ pour réaliser les divers travaux.

Les travaux consisteront au remplacement des membranes de filtration de la STELAP et l’installation d’un appareil de réduction des particules en suspension pour protéger le ruisseau Perchaude.

Redémarrage de la STELAP à l'été

« Nous travaillons fort pour régler les problèmes, insiste le maire Angers. Nous espérons le redémarrage de la station pour le début de l’été en même temps que les travaux au ruisseau Perchaude. »

En même temps, le maire et la conseillère Jacinthe Campagna, espèrent que les organismes bénévoles participeront en grand nombre à la distribution d’eau potable aux personnes vulnérables et incapable de se rendre par leurs propres moyens aux différents points de distribution d’eau.

« Nous nous attendions à une réponse plus grande des organismes, soulignait Mme Campagna, car la ville ne peut légalement distribuer de l’eau embouteillée aux citoyens. Nous avons créé un comité de concertation et nous offrons de l’aide financière aux organisations de bénévoles qui en feront la demande. »

Cette aide pourrait se concrétiser par le remboursement des frais de transport, l’embauche de personnes pour faire la distribution, voire l’achat de contenants et la distribution d’eau embouteillée.

« Nous poursuivons nos efforts pour réduire l’impact de cet avis d’ébullition préventif qui devrait durer encore quelques mois. Et en même temps, nos équipes travaillent ardemment pour redémarrer la Station de traitement de l’eau du Lac-à-la-Pêche de façon transitoire, au début de l’été prochain, tout en protégeant l’environnement du ruisseau Perchaude », souligne le maire Michel Angers.

La Santé publique rappelle que l’avis d’ébullition préventif, en vigueur depuis le 2 décembre 2021, est maintenu pour les utilisateurs du réseau d’aqueduc du lac à la Pêche, soit les secteurs Saint-Gérard-des-Laurentides, Shawinigan-Sud, Lac-à-la-Tortue et ainsi qu’une grande partie du secteur Shawinigan.

Les différents points de distribution d’eau potable et les heures d’ouverture sont clairement identifiés sur le site Web de la Ville de Shawinigan.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...