X
Rechercher
Publicité

Services de garde éducatifs à l’enfance

149 nouvelles places subventionnées octroyées à Shawinigan

durée 14h40
7 février 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Dans la foulée de l’annonce du « Grand chantier pour les familles », la députée de Laviolette–Saint-Maurice, Mme Marie-Louise Tardif, se réjouit de la création de 149 nouvelles places en services de garde éducatifs à l’enfance à Shawinigan d’ici 2025. Sur le total des nouvelles places, 25 places ont été prévues pour les poupons.

À Shawinigan, le CPE Le Pipandor bénéficiera d’une nouvelle installation qui créera 81 places. Il offrira aussi 16 places de plus dans ses locaux actuels qui seront agrandis. Il y aura création d’une vingtaine d’emplois, souligne la directrice Valérie Thériault.

Le CPE Le Manège des Tout-Petits accueillera respectivement 21 et 8 enfants, sans agrandissement, dans ses deux installations. On prévoit l’embauche de 14 nouvelles éducatrices.

Le CPE La Bottine Souriante devra agrandir pour faire de la place à 23 bambins supplémentaires. Nathalie Pratte, directrice du CPE, explique que cela s’ajoute aux 43 places déjà annoncées où les enfants seront logés dans une nouvelle installation. On créera 18 emplois.

Des embauches

La députée Marie-Louise Tardif estime, compte tenu de la formation des nouvelles éducatrices et des délais de construction de nouvelles installations, les projets pourraient être réalisés sur une période de 6 mois à 24 mois.

En attendant l’arrivée d’élèves en formation, les directrices des CPE espèrent pouvoir compter sur les employés à temps partiel qui passeraient à temps plein. De même, on espère aussi intéresser les éducatrices retraitées à revenir au travail pour les postes à pourvoir.

La députée de Laviolette–Saint-Maurice souhaite aussi la création de places de garde en milieu familial pour combler les besoins, car plusieurs personnes retardent le retour au travail à cause de la pénurie de places, autant en garderie que dans les services privés.

Appel de projets ambitieux

Cette annonce survient trois mois après le lancement de l’appel de projets en continu. C’est la première fois que le gouvernement octroie autant de places aussi rapidement, ce qui démontre la volonté ferme de répondre aux besoins des familles indique le gouvernement.

Cet appel de projets est le plus ambitieux depuis la création du réseau et le gouvernement du Québec s’est engagé à ce que chaque enfant puisse avoir une place d’ici mars 2025 et que celles-ci soient accessibles le plus rapidement possible.

Le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance s’est aussi grandement impliqué dans cet engagement, explique-t-on. La mobilisation a été sans précédent, par le dépôt de 1204 projets pour un total de 62 875 places.

Cette nouvelle approche propose un délai nettement plus efficace en comparaison de la précédente. Le délai pour l’octroi de nouvelles places est passé de plus de 10 mois à maintenant 60 jours. 

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, avait annoncé récemment l’octroi de 13 974 places, soit une grande partie des 17 000 places prévues dans le projet du « Grand chantier pour les familles » lancé en octobre.

Des CPE préfabriqués

Le ministre Lacombe avait aussi annoncé qu’une entente entre le ministère de la Famille et l’Association québécoise des centres de la petite enfance. Celle-ci rendra possible la réalisation de projets d’installations préfabriquées afin que plusieurs places puissent voir le jour rapidement.

On précise que les plans modèles, approuvés par le ministère de la Famille, seront proposés pour des installations de construction usinées. Cela permettra de réduire le délai de construction, passant ainsi de 9 à 3 mois.

Cette entente permettra d’accélérer la création d’au moins 1600 places en CPE qui se construiront dans des installations préfabriquées de qualité et qui seront adaptées aux besoins des enfants, dans au moins dix régions administratives: Capitale-Nationale, Mauricie, Estrie, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Chaudière-Appalaches, Laurentides et Montérégie.  

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des investissements pour des projets pour les aînés de Berthier-Maskinongé

Des investissements importants pour la mise en place de projets pour les aînés de Berthier-Maskinongé ont été annoncée par le député fédéral, Yves Perron. Les organismes de la région ont répondu présents à l’appel de projets du programme Nouveaux Horizons, lancé en novembre, indique le communiqué du député. Huit organismes de la ...

durée Hier 13h38

Trois-Rivières consacrera 10 M$ pour refaire le pavage

La ville de Trois-Rivières consacrera près de 10 M$ pour refaire le pavage, les trottoirs et les bordures d’une trentaine de rues. Parmi les chantiers qui seront effectués entre mai et octobre, mentionnons le pavage sur des sections du rang Saint-Charles, des boulevards des Forges, Thibeau, Jean- XXIII et de la rue Latreille. Tous les quatre ...

durée Hier 12h25

Début des essais sur les membranes et de l’unité pilote à la STELAP

Shawinigan a commencé les essais sur les membranes de filtration et l’unité pilote de traitement des eaux résiduaires à la Station de traitement de l’eau du Lac-à-la-Pêche (STELAP). « Le plan de remise en marche de façon transitoire STELAP se déroule selon l’échéancier présenté le 30 mars. Les essais avec de l’eau brute à l’unité ...