Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Jusqu'à deux millions de dollars

La loterie vaccinale est ouverte au Québec

durée 12h00
25 juillet 2021
François Provost
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par François Provost, Journaliste

C'est ce dimanche 25 juillet que s'ouvre la loterie vaccinale pour tous les Québécois vaccinés. Les intéressés devront s'inscrire sur le site internet du gouvernement du Québec dédié à récupérer sa preuve vaccinale. 

Le 16 juillet, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé et le ministre des Finances, de l'Économie et de l'Innovation , Éric Girard, avaient lancé le concours « Gagner à être vacciné » financé par Loto-Québec. 

L'objectif d'un tel concours est d'inciter la population à se faire vacciner contre la COVID-19.

Plusieurs lots de 150 000$ seront tirés pendant le mois d'août pour les 18 ans et plus inscrits qui auront obtenu une première dose de vaccin:

  • 6 août : fin de l’inscription 5 août, 23 h 59;
  • 13 août : fin de l’inscription 12 août, 23 h 59;
  • 20 août : fin de l’inscription 19 août, 23 h 59;
  • 27 août : fin de l’inscription 26 août, 23 h 59;
  • 3 septembre : fin de l’inscription 31 août, 23 h 59.

Le 3 septembre, c'est un tirage d’un prix d’un million qui sera en jeu. Pour être éligible au grand tirage, il faudra avoir obtenu sa deuxième dose avant le 31 août.

Pour les 12 à 17 ans ayant obtenu une première dose, le concours vaccinal offrira un tirage hebdomadaire de deux bourses d’études de 10 000 $ du 1er août au 27 août.

Le 3 septembre 2021, un tirage de seize bourses d’études de 20 000 $ chacune, pour une valeur totale de 320 000 $, sera tenu chez les jeunes ayant reçu leurs deux doses.

Les noms des gagnants seront annoncés le mardi suivant le tirage, à 13h. Pour le dernier tirage du 3 septembre, les noms des gagnants seront annoncés le jour même. Une seule inscription est requise pour être éligible à tous les tirages.

Selon le ministre Dubé, ce concours vaccinal a pour objectif de récompenser les gens déjà vaccinés, d’encourager les gens à devancer leur deuxième dose avant le 31 août et d'ainsi atteindre le pourcentage vaccinal de 75% dans toutes les catégories d’âge, notamment celle des 12 à 17 ans pour que leur rentrée scolaire se poursuivre avec le moins de restrictions possibles. 

En date du 23 juillet, 72,9% des Québécois ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19. Le pourcentage grimpe à 83,3 % si on ne considère que les 12 et plus. Parmi ce groupe, 59,8% sont considérés comme adéquatement vaccinés (deuxième dose ou une seule dose pour une personne ayant un antécédent de COVID-19). 

En date du 22 juillet, voici les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) des groupes d’âge adéquatement vaccinés:

12-17 ans: 20,7%
18-29 ans: 35,8%
30-49 ans: 49,6%
50-69 ans: 76,3%
70-79 ans: 90,1%
80 ans et plus: 90,5%

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Sondage: Poilievre est favorisé par les conservateurs, mais pas de tous les Canadiens

Le député ontarien Pierre Poilievre demeure le grand favori pour être le prochain chef du Parti conservateur du Canada (PCC), mais il traîne derrière son adversaire Jean Charest pour obtenir le soutien de l'ensemble des Canadiens. Un nouveau sondage de la firme Léger réalisé en collaboration avec l'Association d'études canadiennes suggère que 44 ...

8 août 2022

Une étude associe 58% des maladies infectieuses aux menaces climatiques

Des menaces climatiques comme les inondations, les canicules et la sécheresse ont aggravé plus de la moitié des centaines de maladies infectieuses qui touchent l'humain, y compris le paludisme, le choléra, l'hantavirus et même l'anthrax. Des chercheurs ont constaté que 218 maladies ― soit 58 % des 375 maladies infectieuses humaines ― semblent ...

8 août 2022

Les libéraux envisagent un plan temporaire pour les soins dentaires

Des sources proches du programme de soins dentaires de 5,3 milliards $ proposé par le gouvernement fédéral affirment que les libéraux envisagent une solution temporaire qui consisterait à donner de l’argent directement aux patients afin de tenir leur promesse au NPD pendant qu’ils travaillent sur une réponse plus permanente. Les libéraux ont ...