Publicité

8 janvier 2021 - 13:30 | Mis à jour : 14:07

D’ici la fin janvier, 1,3 million de doses seront envoyées aux provinces

Livraison des vaccins : « On travaille sans relâche », dit Justin Trudeau

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Justin Trudeau a réagi aujourd’hui aux critiques de François Legault concernant le rythme trop lent des livraisons de vaccins contre la COVID-19 du fédéral aux provinces, en assurant que son gouvernement travaille sans relâche pour les accélérer.

Lors de son point de presse devant sa résidence d’Ottawa, le premier ministre a précisé que d’ici la fin janvier, 1.3 million de doses des deux vaccins seront livrées aux provinces.

« Le processus de distribution est réglé au quart de tour, mais pour le vaccin de Pfizer, ça représente des défis complexes, a déclaré M. Trudeau. On a quand même réussi à distribuer des doses plus tôt que prévu, à partir du 21 décembre. Et en décembre, un demi-million de doses ont été distribuées au pays, dont plus de 88,000 doses au Québec. On fait tout ce qu’on peut pour obtenir le plus de vaccins possible, le plus rapidement possible. »

Justin Trudeau affirme, que lors de leur réunion hier, lui et ses homologues provinciaux se sont entendus pour collaborer, parce que c’est essentiel en temps de crise, a-t-il mentionné.

Le premier ministre a également répété qu’il devrait y avoir des vaccins disponibles pour tous les Canadiens d’ici septembre prochain.

Questionné par les journalistes, M. Trudeau a cependant dû admettre que le fédéral n’avait pas encore transmis d’échéancier de livraison pour février et mars.

« Nous travaillons sur l’horaire pour février et mars. Nous recevons ces vaccins directement des compagnies et ce n’est pas le gouvernement qui décide des dates de livraison. Dès que nous avons ces renseignements, nous les transmettons directement aux provinces. »

Assaut sur le Capitole

Lors de son point de presse, le premier depuis l’assaut sur le Capitole, le premier ministre Trudeau a condamné sans détour la tentative d’insurrection en plein cœur de la capitale américaine.

« Ces images et ces évènements étaient choquants et attristants, mais nous avons vu que la démocratie est résiliente aux États-Unis, a mentionné M. Trudeau. La violence n’a pas sa place dans la société et les extrémistes ne réussiront pas à bloquer la volonté des gens. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.