Publicité
24 novembre 2019 - 09:00

Installation d'un antidémarreur à vie

Resserrement de la loi pour les récidivistes de l'alcool au volant

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dès demain, les récidivistes de l’alcool au volant verront leurs conditions de conduite resserrée par l’installation obligatoire d’un antidémarreur éthylométrique pour la vie. Cette nouvelle mesure provient de la modernisation du Code de la sécurité routière de 2018.

Selon la loi, un récidiviste est une personne qui a commis une deuxième infraction du même ordre. Ainsi, l’appareil bloque le démarrage du véhicule dès qu’il y a détection d’alcool chez le conducteur. Le but est de s’assurer qu’il ne conduise plus jamais avec les facultés affaiblies.

La Cour du Québec pourra lever cette obligation après une période de 10 ans si le conducteur fautif n’est pas un multirécidiviste.

De 2013 à 2017, au Québec, chaque année les accidents causés par les facultés affaiblies ont fait en moyenne 100 morts et 220 blessés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.