Publicité

1 novembre 2021 - 16:00

L’organisme interpelle les candidats à l’élection municipale

Trois-Rivières Centre rappelle ses priorités pour travailler à l’essor du centre-ville

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Dans le cadre de la présente élection municipale, le conseil d'administration de Trois-Rivières Centre dévoile ses priorités pour s'assurer que le centre-ville joue au mieux son rôle de moteur pour la collectivité trifluvienne.

À cet effet, les dirigeants de l'organisme tiennent à rappeler les priorités auxquelles ils souhaitent voir le premier magistrat trifluvien et l'ensemble du Conseil municipal apporter leur support :

1- La sécurité et l’itinérance sont des enjeux prioritaires pour le centre-ville. L’organisme souhaite que les candidats.e.s s’engagent à travailler de concert avec les organisations clés du milieu afin de faciliter et soutenir les initiatives aptes à solutionner ces enjeux. Le maillage entre la Ville et les organismes de travail de rue ainsi que leur coordination avec la sécurité publique doivent être au nombre des priorités de nos élus.e.s.

2- Assurer un milieu de vie propre et accueillant par le rehaussement du niveau de services de la Ville (déneigement, ramassage des ordures, lutte au vandalisme, etc.). En sa qualité de quartier signature, il est primordial de soigner l’image du cœur de la ville afin qu'il contribue de façon optimale à la perception positive tant des citoyens que des visiteurs.

3- Reconnaître que la gestion des matières résiduelles constitue un défi particulier pour bon nombre de commerçants du centre-ville; la taille des entreprises, la nature de leurs activités et l'exiguïté des terrains dont elles disposent complexifient la collecte (publique ou privée) et peuvent entraîner un lot de nuisances potentielles non négligeable. Trois-Rivières Centre souhaite collaborer avec l'administration municipale afin d’identifier et mettre en place des solutions pérennes pour remédier à la situation.

Stationnements

4- Reconnaître et adopter, à l'instar du nouveau Plan directeur de revitalisation du centre-ville (septembre 2021), l'ensemble des recommandations du comité conjoint sur la gestion du stationnement au centre-ville. Rappelons que ce comité, mis sur pied en 2018, avait entre autres objectifs, de trouver un consensus sur les enjeux de tarification afin d'améliorer la performance commerciale durant les périodes d'affluence. Ses travaux, échelonnés sur plusieurs mois, ont mis à contribution les expertises complémentaires de nombreux fonctionnaires (finances, approvisionnements, développement économique et tourisme), d'élus représentants le centre-ville et la périphérie, de représentants de Trois-Rivières centre et de chacune des catégories de membres de l'organisme (commerce de détail, restauration et services professionnels). Les conclusions de cette rigoureuse démarche ont été adoptées à l'unanimité par les membres du comité.

5- Appuyer et favoriser les initiatives qui visent à répondre au besoin criant d'offre alimentaire au centre-ville; situation mise en lumière par le plan d'agriculture urbaine que la Ville de Trois-Rivières a adopté en 2019. Coupler ces projets, lorsqu'opportuns, à la consolidation de l'attractivité touristique du quartier.

6- S’assurer de la poursuite des efforts d’attractivité et de rétention de nouveaux commerces et de nouveaux résidents au centre-ville. L’organisation souligne les actions menées à la fois par la Ville, par Innovation et développement économique Trois-Rivières ainsi que par Trois-Rivières Centre afin de proposer des programmes incitatifs. Ces derniers ont connu d’excellents résultats, doivent être maintenus et même bonifiés. D'autre part, une proportion non négligeable des employés travaillant au centre-ville bénéficieraient de l'accès à des logements abordables; il serait donc essentiel que les initiatives en ce sens incluent le centre-ville comme secteur propice à leur implantation.

7- Prioriser la connectivité entre le centre-ville et les secteurs limitrophes notamment, en permettant un meilleur accès citoyens ayant recours à la mobilité active et en planifiant les éléments à mettre en place pour faciliter la circulation sécuritaire des piétons et des cyclistes.

8- Confirmer le caractère permanent des mesures rendant notre cœur de ville piétonnier de la fin du printemps au début de l'automne, avec des rues partagées dans certains secteurs, afin d’augmenter l’achalandage commercial tout en favorisant un milieu de travail actif et dynamique. Garantir les investissements récurrents destinés à la mise en place d'aménagements nécessaires au maintien de la qualité de l’expérience centre-ville; tant pour la population, les employés du secteur que les visiteurs.

9- Confirmer la volonté de la Ville et de l'ensemble des acteurs du milieu socioéconomique de Trois-Rivières de voir la Gare Champflour devenir le site privilégié pour l'implantation du terminus du train à grande fréquence (TGF). En cas de contraintes imposant le choix d'un autre emplacement, Trois-Rivières centre demande à ce que le maire et le Conseil s’engagent à assurer une connectivité express de transport collectif entre la gare, et le cœur de la ville.

Gena Déziel, directrice générale de Trois-Rivières Centre conclu que « Ces dossiers sont porteurs pour la communauté d’affaires du centre-ville de Trois-Rivières, et nous souhaitons travailler de concert avec le nouveau maire et les conseillers municipaux afin de positionner le cœur de la ville comme la plaque tournante de notre développement collectif ».

Elle fait également remarquer que ces priorités sont en accord avec les grandes lignes de la Planification stratégique 2030 adoptée par la Ville en 2014 ainsi que le Plan directeur de revitalisation du centre-ville, adopté le mois dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.