Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élection fédérale

Ruth Ellen Brosseau veut défendre le secteur agricole qui subit aussi la pandémie

durée 14h31
17 septembre 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La candidate du NPD pour Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, affirme qu’après avoir constaté de l’intérieur que la réalité des agricultrices et des agriculteurs ne s’était pas améliorée durant les deux dernières années, elle est prête à reprendre le combat pour défendre le secteur agricole.

« Comme tant d’autres, j’ai dû directement affronter les défis et la pesanteur de l'inaction gouvernementale qui s’accumule, explique Ruth Ellen Brosseau. Les gens n'ont jamais cessé de me parler de leur réalité et de leurs besoins, et je n’ai jamais cessé d’être attentive, de m’en faire pour eux et de vouloir améliorer leur sort. Je veux me servir de ce nouveau bagage et de mon expérience passée pour être une voix forte pour nos agricultrices et agriculteurs. »

Selon la candidate, les gouvernements libéraux et conservateurs successifs agissent seulement pour le secteur agricole lorsqu’ils sont forcés de le faire. L’agriculture est souvent sacrifiée au profit des autres secteurs.

Le Canada est l’un des pays où l'on investit le moins dans le secteur agricole comparativement aux États-Unis, à l’Europe ainsi qu’à plusieurs autres pays de l’OCDE.

Chien de garde

« Je veux être la voix et le chien de garde des intérêts de notre secteur agricole à Ottawa. Cette pandémie nous a démontré que l’autonomie alimentaire est cruciale et à quel point l’agriculture est un secteur vital pour notre économie notre santé et nos régions. Pour que notre garde-manger demeure bien rempli de produits locaux, frais, abordables et de qualité, on doit créer les conditions gagnantes pour nos agriculteurs, conclut Mme Brosseau. Je veux valoriser le travail de nos agricultrices, agriculteurs, productrices, producteurs et fermes familiales d’ici, comme je l’ai toujours fait. »

Ruth Ellen Brosseau et le NPD s’engagent à augmenter et adapter les programmes de gestion de risque afin de s’assurer qu’ils couvrent l’ensemble des agricultrices et agriculteurs, à protéger la gestion de l’offre dans son intégralité, à favoriser l’imposition de la réciprocité des normes de qualité aux produits étrangers, puis à faciliter l’accès des petites exploitations agricoles aux allégements fiscaux et au soutien à l’innovation.

La candidate souhaite aussi mettre en place une stratégie alimentaire de la ferme à l’assiette qui adoptera une approche pangouvernementale afin de répondre aux besoins et aux priorités régionales en investissant dans nos communautés agricoles, en soutenant les jeunes et les nouveaux agriculteurs et agricultrices, et en prenant des mesures pour s’assurer que les moyens de subsistance ruraux soient durables.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • LP
    Lucie Pelletier
    temps Il y a 11 mois
    Vous avez de beaux projets mais vous n’êtes pas dans le bon parti.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 juin 2022

Philippe Dumas sera candidat du PQ dans Nicolet-Bécancour

Le Parti Québécois de la circonscription de Nicolet-Bécancour annonce que Philippe Dumas sera leur candidat pour les élections provinciales d’octobre 2022, indique le communiqué du PQ. « Plusieurs ont signifié leur intérêt à représenter le parti dans notre comté, mais Philippe Dumas, présentement directeur du Moulin Michel de ...

13 juin 2022

Christian Hould devient le nouveau conseiller du district des Montagnes

Lors de la cérémonie de prestation de serment, le lundi 13 juin, le nouveau conseiller du district des Montagnes, Christian Hould, est officiellement entré en fonction, indique les autorités municipales de Shawinigan. Le tout s’est déroulé sous la direction de la greffière de la Ville, Me Chantal Doucet, en présence de tous les élus municipaux, ...

7 juin 2022

Le directeur général des élections recommande une loi contre la désinformation

Le directeur général des élections du Canada recommande que des modifications soient apportées à la loi pour lutter contre l’ingérence étrangère dans les élections et la diffusion de fausses informations. Stéphane Perrault appelle à la création d’une nouvelle infraction interdisant de faire de fausses déclarations dans le but de nuire au ...