Publicité

17 septembre 2021 - 08:29

Élection fédérale

Ruth Ellen Brosseau visite des PME

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La candidate du NPD dans Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, a profité de la journée d’hier pour visiter plusieurs PME de la circonscription.

Elle est notamment allée à la rencontre des travailleuses et travailleurs des entreprises louisevilloises OmniFab, MLG Peinture Industrielle et Gagnon Moteur Électrique.

Elle entend faire de l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre une priorité parce que l’absence d’un plan concret affecte nos entreprises et l’économie régionale à son avis.

La candidate propose des solutions concrètes et immédiates qui régleront le problème selon elle.

« Les problèmes de main-d’œuvre sont une menace au dynamisme économique de Berthier-Maskinongé, estime Mme Brosseau. Faute de travailleuses et de travailleurs, plusieurs entreprises d’ici ont de la difficulté à respecter leurs engagements et hésitent à soumissionner à de nouveaux contrats. Des solutions existent, et je suis prête à travailler avec nos municipalités, nos entreprises et les gens d’ici pour les mettre en applications. Je souhaite rapprocher le gouvernement fédéral des enjeux qui guettent les gens de chez nous et être une voix forte pour eux à Ottawa. »

Le vieillissement de la population, la qualité des conditions de travail, notre incapacité à rediriger les gens sans-emplois vers les métiers en demande ainsi que l’absence d’une aide adéquate pour soutenir le virage technologique nécessaire aux PME et aux producteurs agricoles sont tous des facteurs qui ne font qu’aggraver les problèmes de main-d’œuvre.

La candidate du NPD dans Berthier-Maskinongé propose plusieurs solutions pour pallier la rareté de main-d’œuvre.

« Tout d’abord, nous devons faciliter la connexion des gens sans emplois avec les secteurs en situation de pénurie en leur offrant des programmes de formation rémunérés dans des métiers en demande, a ajouté Mme Brosseau. Ensuite, nous devons réduire les effets du vieillissement de la population qui entraine une réduction de la main-d’œuvre disponible en aidant nos PME et nos producteurs agricoles à utiliser les nouvelles technologies. De plus, nous devons créer un environnement favorable à l’amélioration des conditions de travail. Il faut oser ensemble si on souhaite mettre en place des solutions concrètes et durables. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.