Publicité

10 août 2020 - 16:00

Édition 2020

Salon de l’emploi et de la formation de Shawinigan: une réflexion s’impose

Par Salle des nouvelles

Étant donné les mesures de santé publique liées à la COVID-19, la Ville de Shawinigan et ses partenaires ont pris la décision de revoir l’édition 2020 du Salon de l’emploi et de la formation de Shawinigan.

« Les restrictions liées à la pandémie rendent très difficile la tenue d’un Salon de l’emploi comme nous l’avons connu les dernières années », indique le coordonnateur de l’événement et conseiller en développement économique à la Ville, David Marcouiller. « Maintenant, est-ce qu’une autre formule peut être imaginée ? Est-ce que c’est le bon moment pour tenir un salon de l’emploi ? Nous allons nous requestionner à ce sujet au début de l’automne puisqu’à ce moment, nous aurons une meilleure idée de l’évolution des mesures de santé publique et des impacts de ces mesures sur les entreprises. »

Le Salon de l’emploi et de la formation de Shawinigan en était à sa septième édition.

L’événement, qui attire plus de 1 000 visiteurs chaque année, permet aux entreprises de Shawinigan de combler des postes, de refaire leur banque de candidatures et de se faire connaître. D’autre part, c’est l’occasion pour les chercheurs d’emplois de la région et de l’extérieur de dénicher des opportunités d’affaires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.