Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dex et les Humanimaux

Une série d’animation conçue pour les jeunes Québécois

durée 07h59
1 mars 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Dans un univers de science-fiction, où la technologie est omniprésente, Dex commence une formation de combat sans vraiment savoir où cela peut le mener. Lorsque le maître des lieux appui sur le bouton de la question sur la famille, ça provoque un bogue : « C’est quoi une famille », s’interroge Dex, un personnage qui semble avoir été créé, voire modifié en laboratoire.

Hors des murs de la cité cybernétique, dans un secteur de confinement sous haute surveillance, deux jeunes humains essaient de savoir ce qui ce passe, en déjouant et en détruisant les gardiens cyborg du monde futuriste Chronopolis.

Dans cet univers très coloré avec des personnages typés, une certaine Iris, une entité numérique aux instincts malfaisants, veut détruire les humains à commencer par un lavage de cerveau de Dex.

Voilà une partie du contexte de cette série d’animation entièrement québécoise qui a les mêmes allures que les séries pour les jeunes de 7 à 11 ans sur les réseaux en diffusion continue, comme Dysney et Neflix, par exemple de la série d’animation Naruto. Chaque émission de Dex et les Humanimaux ne s’arrête pas là, elle est le prélude de l’aventure suivante. Un vrai feuilleton jeunesse.

Première diffusion

Demain, 1er mars, tous les jeunes du Québec pourront voir cette série originale dans la section gratuite d’ICI Tou.tv. Imaginée par Raymond Boisvert et Paul Stoica, la série compte six épisodes de 11 minutes.

Steve Couture, producteur de la série, voit plus loin. En entrevue après la projection de presse au cinéma Le Clap de Sainte-Foy, il affirme que la série est promise à un bel avenir tant au Canada qu’à l’international. Il planche sur une option traduction en anglais pour étendre la diffusion.

« Notre objectif, souligne le cofondateur d’Epic Storyworlds avec Ken Faier, est de créer une saison complète de 52 épisodes tout en songeant à plusieurs autres années de diffusion. Dans cette aventure, c’est le financement qui est le nerf de la guerre. Nous devons trouver du financement à l’international. »

À l'international

Pour cette raison, il se rendra à Cannes au MIPTV (Marché international des programmes de télévision) en avril pour présenter le projet initial et son prolongement. L'animation a été produite à Québec par le studio Loomi Animation, aussi fondé par Steve Couture et dirigé par Louis Leclerc.

L’idée originale de Raymond Boisvert a fait beaucoup de chemin en quatre ans dans le développement de l’histoire.  Conçue à la base pour un public d’adultes, la série s'est transposée dans le monde de l’animation jeunesse. L’entourage a grandi avec des auteurs, des scénaristes, une direction artistique, et d’autres spécialistes pour le rendu final.

Tout a été produit en pleine pandémie durant une année et demie pour la diffusion des premiers épisodes. Les acteurs qui prêtent leur voix au personnage sont tous du Québec. La chanson thème originale est signée par le groupe Alaclair Ensemble. Et c’est Radio-Canada qui diffuse les premiers épisodes dès demain.

« C’est une propriété intellectuelle bien québécoise qui peut voyager partout dans le monde », conclut Steve Couture.

Le projet été financé par le Fonds Shaw-Rocket, le Fond des médias du Canada, le bureau des grands événements de la Ville de Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juillet 2022

11e édition du Symposium de peinture à Champlain

La 11e édition du Symposium de peinture intitulé À marée haute se tiendra les 23 et 24 juillet prochain de 10 h et 17 h, à Champlain. Un groupe de 35 artistes-peintres mettront le cap sur Champlain afin de donner vie au  Symposium à travers un décor enchanteur, s’installant sur le parterre de l’église, sur celui du presbytère et le long de la ...

15 juillet 2022

Inauguration du Centre d’interprétation écomaritime de l’Anse-du-Port

Nicolet a profité de son 350e anniversaire de fondation pour inaugurer son nouveau Centre d’interprétation écomaritime de l’Anse-du-Port ainsi que son exposition permanente intitulée Passage. Accompagné du président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central, Pascal Desrochers, la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a procédé à ...

15 juillet 2022

Le Canada se qualifie pour la grande finale du Bocuse d'Or

L'équipe du Canada a remporté jeudi la médaille d'argent lors du prestigieux concours culinaire Bocuse d'Or d'Amérique, qui s'est déroulé à Santiago, au Chili. Les États-Unis ont terminé sur la plus haute marche du podium, tandis que l'équipe chilienne a obtenu la troisième place. La Colombie a terminé au quatrième rang et le Mexique s'est aussi ...