Publicité

22 novembre 2021 - 10:00

Le groupe fera le premier arrêt de sa tournée à la salle J.-Antonio-Thompson

Half Moon Run sera de passage à Trois-Rivières en mars prochain

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le groupe montréalais Half Moon Run sera de passage à Trois-Rivières en mars prochain avec son spectacle Look & Listen.

C’est à la salle J.-Antonio-Thompson que le groupe fera le tout premier arrêt de sa tournée 2022, après avoir lancé son dernier EP Inwards & Onwards en juin dernier.

Composé des trois multi-instrumentistes – Devon Portielje (chant, guitare, piano, percussions), Conner Molander (chant, guitare, clavier, piano, « pedal steel », basse, harmonica) et Dylan Phillips (chant, batterie, piano, clavier) –, Half Moon Run a su se démarquer depuis 10 ans avec ses airs mélangeant le folk, l’art-rock et le indie.

Ayant connu un important succès au Québec et à l’international, le groupe a reçu à travers les années de nombreux prix et distinctions, tels que les Félix Album ou Spectacle de l’année – interprétations autres (2013), Artiste québécois s’étant le plus illustré hors Québec (2016) et Spectacle de l’année – Anglophone (2017), en plus du Prix Juno Adult Alternative Album of the Year (2020) pour A Blemish in the Great Light (2019).

Les billets seront mis en vente Accès plus le 24 novembre, suivi du 25 novembre à partir de midi pour le grand public.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.