Publicité

19 octobre 2021 - 13:09

Mettant en vedette Rémi-Pierre Paquin

Objectif Terre : une nouvelle production de Culture Shawinigan

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Culture Shawinigan a annoncé aujourd’hui les détails de sa nouvelle production dans sa série de théâtre d’aventure; Objectif Terre.

Mettant en vedette Rémi-Pierre Paquin, la pièce raconte la vie et la mission dans l’espace de l’astronaute David Saint-Jacques.

Les représentations auront lieu à l’été 2022 à la Maison de la culture Francis-Brisson, du 7 juillet au 13 août 2022.

Les billets sont déjà en vente en cliquant ici.

Après le froid (Antarctique Solo), le vent (La promesse de la mer) voici que Culture Shawinigan termine ce triptyque par le vide. En effet, Rémi-Pierre Paquin revient chez lui, sur la scène de la maison de la culture Francis-Brisson, pour y incarner l’astronaute David Saint-Jacques.

L’été 2022 fera place à la fantastique histoire d’un homme au destin exceptionnel dont l’odyssée sur la station spatiale fut suivie dans tout le pays. Tirée de ses prouesses, ses inspirations, ses réflexions ainsi que son cheminement d’astronaute, la pièce fait l’éloge de la beauté terrestre ainsi que de sa fragilité.

Par de courtes scènes allant de Star Trek en passant par Bob Morane, l’œuvre propose de découvrir le monde intérieur de David Saint-Jacques dans un voyage inspirant qui démystifie avec humour le quotidien d’un astronaute.

Objectif Terre est un défi théâtral et technique soutenu par un comédien chevronné. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.