Publicité

31 mars 2021 - 16:00

L’entreprise s’est donnée comme mission de rassembler les gens par le jeu de société

Le Randolph Pub Ludique Trois-Rivières ouvrira ses portes vendredi

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après plusieurs mois d’attente en raison de la pandémie, c’est ce vendredi que le Randolph Pub Ludique Trois-Rivières ouvrira ses portes aux amateurs de jeux de société en Mauricie.

Ce sont les anciens copropriétaires du café ludique “Les Mauvais Perdants” qui ouvrent une franchise de Randolph et ils promettent une grande expertise en animation de jeux de société, un menu complet et des boissons variées pour petits et grands 7 jours sur 7 au 123, rue des Forges.

Situé au cœur de Trois-Rivières, le pub offrira plus de 5000 pieds carrés de divertissement, incluant un espace boutique dédié à la vente de jeux.

Offrant une capacité d’accueil de plus de 200 places (une centaine avec les restrictions sanitaires) et une collection de plus de 1000 jeux, le Randolph Pub Ludique Trois-Rivières promet une offre de services complète toute l’année aux familles, aux amis et aux entreprises: animation en salle, programmation récurrente (Quiz, Loups-Garous, soirée A 2 mais tous ensemble, soirée Rencontre célibataire) et des événements surprises.

Expérience ludique

L’établissement, rénové de fond en comble, proposera à sa clientèle, qu’elle soit novice ou experte en jeux de société, une expérience ludique hors du commun qui allie l’expertise de ses animateurs, la gourmandise de son menu et l’approche conviviale déjà réputée des autres établissements de la marque.

« On aura dû patienter plusieurs mois pour enfin partager notre passion avec nos anciens habitués et nos futurs clients amateurs de jeux, mais l’attente en vaut la chandelle! Toute l’équipe a très hâte de recevoir les premières réservations! Animer la clientèle à leur table, en leur proposant LE bon jeu et compléter l’expérience avec un bon repas et un cocktail ou une bière, c’est ce qui nous allume », termine l’associée Joanie Désilets.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.