Publicité

18 novembre 2020 - 18:00

Ces œuvres d’une grande qualité s’inscrivent dans notre patrimoine maritime

Le Port de Trois-Rivières acquiert la collection Hommage au Saint-Laurent

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Conscient de la richesse artistique, locale et régionale et ayant la volonté de soutenir son développement et sa diffusion, le Port de Trois-Rivières a récemment fait l’acquisition de la collection d’œuvres sur toile Hommage au Saint-Laurent, réalisée par le collectif d’artistes formé de Gérard Boulanger, Yvon Lemieux, Raymond Quenneville, Robert Roy et Yvon St-Aubin.

Depuis plusieurs années, le Port de Trois-Rivières a placé la culture, sous toutes ses formes, au cœur de ses priorités d’investissements communautaires. Il s’agit là d’un moyen de soutenir les artistes locaux et régionaux et de participer à la diffusion de leurs œuvres au plus large public possible.

« La collection Hommage au Saint-Laurent est un projet de grande envergure qui vise à mettre en valeur notre précieux fleuve Saint-Laurent, celui-là même grâce à qui le Port Trois-Rivières existe. Ces œuvres d’une grande qualité s’inscrivent dans notre patrimoine maritime et témoignent de la richesse de ce majestueux cours d’eau », a souligné Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières.

« Le fleuve Saint-Laurent est un joyau dont nous pouvons être fiers et que nous devons chérir. Nous sommes heureux de s'associer au Port de Trois-Rivières pour en faire l'éloge. Espérons que la collection, ainsi que le livre et le documentaire qui l’accompagnent, contribuera à éveiller la conscience de la population et surtout de la jeunesse grandissante, à l’art figuratif, à la protection du patrimoine et à la préservation de « notre » fleuve, le Saint-Laurent », a expliqué Raymond Quenneville, artiste.

Source d'inspiration inépuisable

« Le fleuve Saint-Laurent est pour moi une source d'inspiration inépuisable. Lorsqu'on y travaille de près, on se rend compte de sa force, mais aussi de sa fragilité. Comment ne pas être comblé devant tant de beauté, de vivacité et de mouvement. Nous avons besoin de ce fleuve pour s’en inspirer, se détendre et pour faire rouler notre économie. Nous devons le protéger de tout cœur et le chérir », a ajouté Yvon St-Aubin, artiste.

En plus de la collection, les artistes ont produit un livre et un documentaire vidéo qui viennent relater le processus de cinq ans, qui les a fait voyager de Kingston jusqu’en Gaspésie, pour créer 100 tableaux représentant les villages côtiers et les environnements naturels caractéristiques de chacune des régions visitées.

Le livre est d’ailleurs actuellement en prévente auprès des artistes.

Finalement, afin de favoriser l’accès à la culture et plus particulièrement à cette collection, le Port travaille à la planification d’une exposition de l’ensemble des œuvres de façon à partager sa beauté avec le grand public.

Pour en savoir plus sur la collection et les artistes, consultez leur page Facebook : https://www.facebook.com/hommageausaintlaurent/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.