Publicité

3 novembre 2020 - 16:02

Culture Mauricie lance un appel de dossiers pour la 22e édition des prix Arts Excellence

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Culture Mauricie amorce le processus d'appel de dossiers pour la 22e édition de sa remise de prix Arts Excellence qui se déroulera au mois de mars 2021.

Les artistes et organismes culturels ont jusqu'au 6 décembre 2020 pour déposer leur candidature en ligne.

Pour cette édition, Culture Mauricie offrira six prix dans des catégories avec mise en candidature.

Ces distinctions sont accompagnées d'une bourse de 1 000 $.

Le conseil d’administration de Culture Mauricie rendra également hommage à une personnalité du milieu artistique ou culturel pour l’ensemble de son œuvre et sa contribution au milieu.

La date de tombée est le 6 décembre.

Il y a plusieurs catégories :

-Création en arts de la scène de l’année

-Création en arts visuels de l’année

-Livre de l’année

-Initiative vitalité culturelle de l’année

-Initiative culturelle de l’année

-Prix spécial Initiative « résilience » de l’année

Le formulaire, incluant les critères d’admissibilité et le bulletin d’inscription, sont sur le site de Culture Mauricie.

Prix réseau

Un prix sera remis par le Réseau BIBLIO du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie (CQLM) pour récompenser une bibliothèque s'étant démarquée par son dynamisme et par la réalisation d'un projet témoignant de l'impact de la bibliothèque dans sa communauté.

Ce prix est en adéquation avec le Prix Distinction du Réseau BIBLIO CQLM et ne fait donc pas l’objet d’un appel de candidatures.

Avec la 22e édition d’Arts Excellence, Culture Mauricie poursuit son implication entamée depuis 1999 pour reconnaître le travail des artistes, des organismes, des entreprises et des intervenants culturels de la Mauricie.

Depuis la première édition, 212 récipiendaires ont été honorés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.