Publicité
19 février 2020 - 15:00

Gala Gens de Terre & Saveurs : qui sera le Coq de la Mauricie ?

Par Salle des nouvelles

Pour une seconde année, le Gala Gens de Terre & Saveurs, qui souligne l’excellence des artisans et des entreprises agricoles et agroalimentaires en Mauricie, part à la recherche des meilleurs projets innovants en matière de protection de l’environnement, en agriculture ou en saines habitudes alimentaires.

Ces initiatives pourront être présentées dans la catégorie "Le Coq", à l’occasion du Gala qui sera présenté le 16 avril prochain. Cette catégorie, ouverte à tous, s’ajoute à la dizaine de prix qui seront remis lors de cette soirée. Le Gala Gens de Terre & Saveurs est un événement annuel qui a pour objectif de souligner l’excellence des entreprises agricoles et agroalimentaires et les acteurs qui contribuent au dynamisme de ces secteurs d’activités économiques d’importance.

Tous les instigateurs de projets provenant d’établissements scolaires, d’entreprises peu importe les secteurs, d’associations communautaires ou de groupes à caractère social, sont invités à soumettre leur candidature.

Devenir un coq, jusqu'au 22 mars

L’an dernier, c’est l’École Louis-de-France et son projet L’Agroalimentaire s’invite à l’école qui s’était démarqué parmi la dizaine de candidatures.

Les aspirants coqs peuvent soumettre leur projet jusqu’au 22 mars prochain sur le site web du Gala et un jury indépendant déterminera le récipiendaire du Coq 2020. Le lauréat sera connu le 16 avril prochain, lors du Gala Gens de Terre & Saveurs, avec la présence de l’ambassadeur de l’événement, Pasquale Vari, chef cuisinier et juge à l’émission Les Chefs de Radio-Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.