Publicité
12 février 2020 - 06:00

Le chèque remis à Loisirs Gentilly atteint la somme de 62 551$

La 51e édition du carnaval de Gentilly s'est achevée sur un "Bye bye, 51e"

Par Salle des nouvelles

Quiconque aura eu le bon plaisir de participer à l’une ou l’autre ou à plusieurs des dix-neuf activités de la programmation de cette 51e édition comprend maintenant toute la pertinence de son slogan. C’est le cœur et la tête chargés de tout plein de beaux moments que la présidente Andréa, son comité et la population assistaient à la dernière soirée du Carnaval ce samedi 8 février dernier, le "Bye Bye 51e ".

La fierté animait chacun à l’annonce du montant du chèque remis à Loisirs Gentilly : 62 551$. Une somme qui consacre les efforts prodigieux des bénévoles, des partenaires et commanditaires à ce que ce Carnaval soit à nouveau un succès bien probant. En outre, cinq gagnants du tirage ont reçu entre 500 et 10 000$.

Aviez-vous au fait idée de l’identité de celui ou celle qui incarnait le célèbre Bonhomme Carnaval ? Plusieurs noms circulaient… C’est Charlie Auger qui s’est chargée de cette tâche non conventionnelle de façon admirable. Hommage a aussi été rendu aux bénévoles de l’année, Normand Lampron et Jérémy Pillard, une distinction d’autant plus méritée qu’elle est décernée par le comité même des bénévoles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.