Publicité
22 octobre 2019 - 06:00

Dans le cadre de la Semaine des bibliothèques

Les 8 droits des visiteurs publiés par les bibliothèques publiques

Par Salle des nouvelles

Réunis par l’initiative de Famille tout inclus, les bibliothèques des villes de Trois-Rivières, Shawinigan, La Tuque, Louiseville, de la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et le Réseau BIBLIO du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie profitent de la Semaine des bibliothèques publiques qui se déroule actuellement jusqu'au 26 octobre pour dévoiler l’affiche Les 8 droits des visiteurs.

Les 8 droits des visiteurs

Loin de l’époque, pourtant pas si lointaine, où entrer dans une bibliothèque rimait avec silence et poussière, nous voulons maintenant nos bibliothèques accueillantes, vivantes et lumineuses. De manière ludique, afin de démystifier un nouveau code de conduite qui ouvre un monde de possibilités, plusieurs partenaires de la région de la Mauricie dévoilent aujourd’hui une affiche présentant nos 8 droits en tant que visiteurs de bibliothèque.

Les bibliothèques invitent ainsi la population à mettre ces nouvelles consignes en pratique et ainsi découvrir ou redécouvrir leur bibliothèque avec un nouveau regard et de nouvelles manières de « vivre sa bibliothèque ».Cette affiche sera présente dans toutes les bibliothèques participantes.

Famille tout inclus

Cette affiche clôt une trilogie. Elle fait suite aux 8 droits des spectateurs et aux 8 droits des visiteurs de musées. La création visuelle des trois affiches a été réalisée par l’artiste Suzie Bergeron et propose une conception ouverte et non stéréotypée des familles.

Famille tout inclus a pour objectif d’offrir une meilleure accessibilité aux enfants et aux familles dans les lieux culturels. De ce partenariat, découle aussi le projet de la carte Accès – Musée disponible dans toutes les bibliothèques de la région de la Mauricie et celles des régions du Centre-du-Québec et de Lanaudière membres du Réseau BIBLIO CQLM.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.