Publicité
11 décembre 2018 - 15:00

STOP: une histoire dont vous êtes le héro

Par Salle des nouvelles

STOP, Une histoire dont vous êtes le héro sera présentée dans 4 résidences pour personnes aînées de la région ainsi qu’au grand public, à la salle Le Royal, en janvier 2019.

C’est avec la participation de Services Canada, dans le cadre du projets Nouveaux Horizons, et de la MRC Drummond que Les Productions Alfred se déplaceront dans 4 résidences de la région pour présenter une pièce de théâtre qui a pour but de sensibiliser les aînés aux différentes formes d’abus auxquelles ils pourraient faire face.

Sur un ton parfois comique, parfois sérieux, les comédiens présenteront différentes mises en situation et le public aura même la chance de s’exprimer sur l’issue des histoires. À la suite de la présentation, un panel regroupant différents intervenants sera sur place pour échanger et répondre aux questions des résidents.

Résidences visitées:

- Terrasses de la Fonderie : jeudi 10 janvier à 14h - Résidences Jazz : mercredi 16 janvier à 14h
- Résidence L’Hermitage : jeudi 17 janvier 14h
- Jardins de la Cité : jeudi 24 janvier à 14h

Pour le grand public

Une représentation grand public est prévue le samedi 26 janvier à 20h à la salle Le Royal. Elle sera agrémentée d’interludes musicales et les intervenants, qui participaient au panel en résidences, seront également sur place pour échanger avec les spectateurs suite à la présentation. Des billets au coût de 15$ sont déjà en vente dès le mois de décembre aux Productions Alfred.

Les gens intéressés sont invités à communiquer avec Les Productions Alfred, soit par téléphone au 819 474-2061 ou en se présentant directement au 460 rue St-Alfred.

 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.