Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les estimations de l'OCDE et de l'AIE couvrent 51 grandes économies qui représentent environ 85 % de l'approvisionnement énergétique total mondial

Le soutien aux énergies fossiles a presque doublé en 2021

durée 18h00
2 septembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le soutien financier des gouvernements aux combustibles fossiles dans 51 pays du monde a presque doublé pour atteindre 697,2 milliards $ US en 2021, contre 362,4 milliards $ US en 2020, selon une étude de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui prévient que ces appuis nuisent aux efforts de lutte aux changements climatiques.

Les estimations de l'OCDE et de l'AIE couvrent 51 grandes économies qui représentent environ 85 % de l'approvisionnement énergétique total mondial.

En 2019, les appuis à la production et à la consommation de combustibles fossiles dans ces 51 pays représentaient 615 milliards $ US. Ces montants ont chuté drastiquement pendant l’année 2020, marquée par la pandémie, mais en 2021, ce type d'aide financière a atteint son plus haut niveau depuis l’année 2014.

Au tout début de la pandémie, l’AIE et l’OCDE avaient recommandé aux différents gouvernements de saisir l'opportunité qu'offraient les prix du pétrole historiquement bas pour rediriger une partie des 500 milliards $ US dépensés chaque année pour soutenir les combustibles fossiles vers des investissements durables, mais force est de constater que c’est le contraire qui s’est produit en 2021.

Les deux organisations internationales prévoient que les subventions à la consommation devraient encore augmenter en 2022 en raison de la hausse des prix du carburant et de la consommation d'énergie.

« L’agression de la Russie contre l'Ukraine a provoqué une forte augmentation des prix de l'énergie et sapé la sécurité énergétique. Des augmentations significatives des subventions aux combustibles fossiles encouragent cependant le gaspillage, sans nécessairement aider les ménages à faible revenu », a déclaré le secrétaire général de l'OCDE, Mathias Cormann. 

Le rapport souligne que les subventions destinées à soutenir les ménages à faible revenu ont souvent tendance à favoriser les ménages plus aisés qui consomment davantage de combustibles et d'énergie et devraient donc être remplacées par des formes de soutien plus ciblées.

« Nous devons adopter des mesures qui protègent les consommateurs des impacts extrêmes de l'évolution du marché et des forces géopolitiques d'une manière qui nous aide à rester sur la voie de la carboneutralité ainsi que de la sécurité énergétique et de l'abordabilité », a ajouté Mathias Cormann dans un communiqué de presse.

Les calculs des deux organisations se basent sur les allégements fiscaux qui encouragent la consommation ou la production de combustibles fossiles et comprennent des mesures qui réduisent les prix pour les consommateurs, ainsi que celles qui réduisent les coûts d'exploration et d'exploitation pour les sociétés pétrolières et gazières.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le dernier obstacle est levé au code de conduite des épiciers

Tous les principaux épiciers canadiens adhèrent désormais à un code de conduite, ouvrant la voie à des lignes directrices de l'industrie en préparation depuis plusieurs années. Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Agriculture en ont fait l'annonce jeudi lors de leur réunion annuelle à Whitehorse. Ils affirment que les ...

17 juillet 2024

Churchill Falls: le Québec devra être plus généreux, dit Terre-Neuve

Le Québec devra mettre plus d'argent sur la table s'il veut renouveler le contrat d'approvisionnement en électricité de Churchill Falls avec Terre-Neuve-et-Labrador. C'est ce qu'a laissé entendre mercredi le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, au lendemain d'un entretien avec son homologue du Québec, François Legault, pour ...

16 juillet 2024

Le nombre de mises en chantier augmente dans la plupart des régions du Québec

La construction de logements semble s’être finalement mise en marche au Québec, après une longue période de recul et de stagnation. Reprenant dans le détail les données publiées mardi par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) brosse un ...