Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un voyage au Nicaragua change leur vie

Une famille trifluvienne s’installe au Nicaragua et développe un projet hôtelier

durée 08h00
15 juin 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Ce qui devait être un simple voyage de trois mois au Nicaragua s’est transformé en un moment décisif dans la vie d’une famille trifluvienne qui a décidé d’y poursuivre sa vie et d’y acheter un hôtel.

Caroline Baribeau Lanouette, son conjoint Jean-François Bournival et leurs deux enfants ont quitté Trois-Rivières le 10 février. Et le voyage a changé leur vie.

Caroline et Jean-François ont fait l’acquisition d’une maison non loin de la plage. Mais le rêve des deux entrepreneurs était plus grand. Le secteur et les plages étant si parfaits pour eux, ils ont décidé de faire le grand saut et de se lancer dans la gestion hôtelière.

 « Nous rêvions déjà depuis longtemps d’un domaine avec des unités locatives, loin de la ville. Nous avons baigné de nombreuses années dans la location à court terme au Québec. La magnifique communauté de Popoyo et l’opportunité d’acquérir cet hôtel à rénover sur le bord de la mer se mariaient parfaitement avec notre rêve », explique Caroline Baribeau Lanouette.

« Nous nous sommes souvent regardés en nous disant que nous étions fous de faire tout ça ! Mais c’était l’aventure que nous avions envie de vivre en famille », ajoute Jean-François Bournival.

Ce projet représente non seulement la concrétisation de leur vision commune et un choix de vie, mais aussi une façon d’aider la communauté locale. Les entrepreneurs mettent actuellement sur pied une fondation qui profitera d’une partie des recettes du Kraken pour les redonner à l’école du secteur ainsi qu’aux étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études en ville.

« Le manque d’éducation des jeunes et la pauvreté sont des enjeux criants dans cette portion du Nicaragua. En créant des emplois et en redonnant à l’école locale, ce projet est notre façon à nous de contribuer à cette communauté qui nous a si bien accueillis », ajoute Caroline Baribeau Lanouette.

Bienvenue au Kraken

L’hôtel situé au bord de la plage de Guasacate accueillera ses premiers visiteurs en février 2023. Pour l’instant, il offrira huit chambres dans le bâtiment principal. Certaines seront dédiées aux couples ou aux familles et d’autres serviront de dortoirs pour les gens voyageant en formule sac à dos.

« De nombreux voyageurs de type sac à dos choisissent de visiter le Nicaragua, en raison du coût de la vie, mais principalement pour les magnifiques paysages, les volcans et les plages offrant la possibilité de pratiquer le surf, notamment dans le secteur de l’hôtel. Le Kraken sera un lieu parfait pour tous grâce à nos installations abordables, nos services offerts, la piscine, ainsi que notre hospitalité », mentionne Jean-François Bournival.

Trois phases de travaux seront nécessaires pour rendre l’hôtel entièrement au goût du couple. D’abord il faudra refaire l’électricité, remettre les huit chambres au goût du jour, installer la structure des panneaux solaires et aménager le restaurant qui offrira autant des plats typiques que des plats canadiens et américains, pour plaire à tous. Un bâtiment accueillant une boutique, la buanderie et un spa offrant des services de massothérapie et d’esthétique sera aussi construit dans la section arrière du terrain.

La construction d’une piscine et l’installation d’une plateforme sur le sable pour permettre des cours de yoga face à la mer sont prévues en phase deux en janvier prochain.

 La troisième phase serait l’ajout de quatre casitas de deux étages (huit chambres supplémentaires), des maisonnettes qui sont en fait des chambres avec commodités comme une petite cuisine qui permet aux occupants de subvenir à leurs besoins essentiels. L’hôtel proposera l’hébergement à environ 100-120 dollars US la nuit pour chacune des huit chambres standard.

Une zone de jeux pour les enfants est prévue sous les arbres pour permettre aux familles de vivre des moments agréables à l’ombre. Des zones de détente sous les arbres seront aménagées sur le terrain avec, entre autres, des chaises longues, des hamacs et des palapas.

Le couple a déjà élaboré une liste d’activités pour les clients : surf, boogie board, balade à cheval, visite d’un volcan et baignade dans les piscines naturelles près de l’hôtel, font partie des possibilités pour les visiteurs du Kraken.

La famille est actuellement de retour à Trois-Rivières pour les prochains mois afin de vendre la majorité de ce qu’elle possède ici.

« C’est certain que nous garderons un pied-à-terre à Trois-Rivières pour venir passer les étés et voir nos familles et nos amis. Autrement, notre vie se poursuivra au Nicaragua et on espère que les Québécois seront au rendez-vous au Kraken ! », lance Caroline Baribeau Lanouette.

Par ailleurs, celle-ci est également copropriétaire du commerce Aroma Sì ! sur la rue Marion Trois-Rivières. Elle poursuivra la gestion de son commerce à distance avec la complicité de son associée. Femme d’affaires inspirée par la spiritualité, elle est aussi fondatrice de la communauté @vivre. ma. vie. en. coherence sur Facebook. Elle propose également de cérémonies de cacao sacré et des séminaires de ressourcement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...

12 septembre 2022

«Un très bel été» en hôtellerie dans toutes les régions du Québec

Alors que les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été durement touchés au plus fort de la crise sanitaire, le milieu souffle enfin un peu après avoir connu «un très bel été», selon la présidente-directrice générale (PDG) de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), Véronyque Tremblay.  La saison estivale a été «au-delà» de ses ...

9 septembre 2022

Taux de chômage à 5,4 % en août au Canada, en hausse par rapport à juillet

Le taux de chômage s’est élevé à 5,4 % le mois dernier au Canada, en hausse de 0,5 par rapport à celui de 4,9 % du mois de juillet qui avait été à un creux record. En août, le taux de chômage a augmenté pour une première fois en sept mois à l’échelle nationale. C’était aussi la première hausse qui ne survenait pas à la suite d’un resserrement des ...