Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Déploiement de ses réseaux PureFibre et 5G 

TELUS investit 9 millions $ dans les MRC de Mékinac et des Chenaux

durée 11h18
13 juin 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Pour le déploiement de ses réseaux PureFibre et 5G, TELUS investira de 9 millions $ dans les MRC de Mékinac et des Chenaux. Le réseau PureFibre sera déployé dans les communautés de Batiscan, Hérouxville, Saint-Adelphe et Sainte-Geneviève-de-Batiscan cette année, indique le communiqué de TELUS.

L’entreprise étend également la couverture de son réseau 5G avec la construction d’un nouveau site sans fil à Saint-Adelphe. Cet investissement massif contribuera ainsi à combler le fossé numérique en stimulant l’innovation numérique des entreprises locales, en favorisant le rayonnement de l’industrie du tourisme, en attirant de jeunes travailleurs et familles et en accélérant le développement des services virtuels en santé et en éducation, explique-t-on. 

La technologie est mise en place pour combler le fossé numérique grâce à des réseaux de nouvelle génération. Selon Nathalie Dionne, vice-présidente par intérim, Solutions résidentielles et Expérience client de TELUS au Québec, « 99 % des familles et des entreprises du territoire que nous servons au Québec ont accès à notre réseau PureFibre, et nous poursuivons nos investissements avec l’objectif de connecter l’ensemble des ménages à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022 ».

TELUS souligne l’engagement du gouvernement du Québec à bonifier la couverture sans fil de nos régions avec un investissement de 50 millions $ prévu dans son récent budget. « De nos jours, la connectivité haute vitesse n’est plus seulement une commodité : c’est un outil indispensable pour travailler, nous divertir, apprendre ou avoir accès à de meilleurs soins de santé. Surtout, elle permet à nos régions de se développer, d’accélérer leur transition environnementale et de contribuer au rayonnement de leurs attraits », ajoute Mme Dionne.

L’investissement de TELUS permettra d’accélérer les projets suivants : déploiement du réseau PureFibre à 1700 familles et entreprises de Batiscan, Hérouxville, Saint-Adelphe et Sainte-Geneviève-de-Batiscan d’ici septembre 2022.

« Ces foyers auront accès à la fibre optique à la maison qui offre des vitesses symétriques ultra rapides et une bande passante quasi illimitée permettant à toute la maisonnée de visionner du contenu, jouer à des jeux vidéo et travailler en visioconférence en simultané », explique le communiqué.

Construction

 La construction d’un nouveau site sans fil à Saint-Adelphe permettra d’étendre la couverture 5G dans la communauté. « La technologie 5G contribuera à rendre nos villes plus intelligentes et plus vertes, à transformer l’agriculture, à améliorer les soins de santé, et à accélérer les possibilités de la maison connectée et des voitures autonomes », indique-t-on. 

Pour Paul Labranche, maire de Saint-Adelphe, l’année « 2022 sera l’année où Saint-Adelphe passera à l’ère numérique avec l’arrivée de la connectivité haute vitesse et sans fil qui était tant attendue. De nos jours, Internet haute vitesse est la pierre angulaire du développement économique des régions. Notre municipalité pourra désormais rivaliser avec les grands centres urbains et attirer et ramener des jeunes familles pour s’y établir. De plus, nos entreprises agricoles et industrielles seront encore plus performantes et compétitives dans un marché en constante évolution. Nous aurons tous les outils en main pour bonifier notre offre touristique et séduire les voyageurs dans notre beau coin de pays Mékinacois en Mauricie. »

De son côté Bernard Thompson, préfet de la MRC de Mékinac, souligne que que la communauté se réjouit « de l’investissement de TELUS pour bonifier la connectivité cellulaire à Saint-Adelphe puisqu’elle apportera plus de sécurité et flexibilité dans nos déplacements, notre travail et notre vie quotidienne, souligne. La technologie est devenue un outil indispensable, surtout depuis la pandémie, et nous encourageons tout investissement qui permettra aux communautés de notre MRC d’être plus connectées, dynamiques, et de se tourner vers l’avenir. »

Le préfet de la MRC des Chenaux, Guy Veillette, est très heureux que « d’apprendre qu’une meilleure desserte de services numériques sera bientôt disponible pour les citoyens de Batiscan et de Sainte-Geneviève-de-Batiscan. La pandémie a mis en évidence les besoins de nos concitoyens de bénéficier d’infrastructures numériques de qualité. »

Par ailleurs, TELUS prévoit investir 70 milliards $ au Canada, dont 11 milliards $ dans l’économie du Québec, pour ses infrastructures, activités et licences de spectre, et afin d’améliorer la couverture, la vitesse et la fiabilité de ses réseaux.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 novembre 2022

Après neuf mois, Hydro-Québec a déjà dépassé le bénéfice record de 2021

Il n’y a pas que les pétrolières qui bénéficient de la flambée mondiale des prix de l’énergie; les Québécois y trouvent aussi indirectement leur compte par le biais d’Hydro-Québec. Les résultats du troisième trimestre de la société d’État font état d’un bond spectaculaire du bénéfice net d’Hydro, qui atteint 3,604 milliards $ depuis le début de ...

5 novembre 2022

Avis d'action collective

AVIS D’ACTION COLLECTIVE Sophie Dupuis c. Comité paritaire de l'entretien d'édifices publics de la région de Montréal Cour supérieure : 500-06-001150-214 Versement des contributions des employeurs de l’industrie de l’entretien d'édifices publics de la région de Montréal au REER collectif du CPEEP Le 11 août 2022, la Cour supérieure ...

4 novembre 2022

Le taux de chômage d'octobre était de 4,1 % au Québec

L’emploi a augmenté de 108 000 en octobre au Canada et le taux de chômage s’est maintenu à 5,2 %. Statistique Canada précise que l’emploi a progressé dans le travail à temps plein, principalement dans la fabrication, dans la construction ainsi que dans les services d’hébergement et de restauration. Il a reculé dans le commerce de gros et de ...