Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un projet de plusieurs millions de dollars

Une nouvelle malterie pour Innomalt à Bécancour

durée 17h11
25 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

L’entreprise Innomalt poursuit sa croissance. Elle ajoute une nouvelle malterie à Bécancour en 2023 qui permettra d’augmenter ses volumes de manière à assurer un approvisionnement stable aux microbrasseries d’ici en malt québécois.

La filière économique micro brassicole est en pleine croissance au Québec, indique le communiqué de presse, et l’engouement grandissant pour les bières de microbrasserie a créé une très forte demande pour le produit de l’entreprise.

Cette nouvelle capacité de production québécoise en malt réduira les produits d’importation européenne comparables qui arrivent au pays par voies maritimes. Le choix de l’emplacement n’est pas un hasard ; la région de Bécancour représente un emplacement stratégique pour l’approvisionnement et l’expédition, souligne-t-on.

« Cette nouvelle étape nous permettra de mieux structurer la filière microbrassicole au Québec et de soutenir la passion des brasseurs de chez nous », souligne Raphaël Sansregret, président d’Innomalt.

Les deux co-fondateurs de Innomalt, Raphaël Sansregret et Pascal Viens, se sont associés à des partenaires d’affaires œuvrant dans le secteur agricole et coopératif ; soit VIVACO Groupe Coopératif, Novago Coopérative, Délimax société affiliée de Préval AG inc. et Desjardins Capital.

Les nouveaux actionnaires, à parts égales avec les deux co-fondateurs, siègent désormais au conseil d’administration de la jeune entreprise. « Nous avons choisi des partenaires qui étaient en mesure de nous élever et  nous épauler dans notre vision future », mentionne M. Sansregret.

« Ce sont des mentors, des coachs d’affaires, qui vont nous aider à croître et à aller chercher des intrants afin de produire un malt de haut standard. Nous pouvons désormais compter sur un réseau coopératif puissant doté d’experts en agriculture ainsi que sur l’aide des agriculteurs », ajoute-t-il.

Les coopératives VIVACO et Novago y ont vu une occasion d’apporter leur expertise agricole. Quant à l’entreprise Délimax, société affiliée de Préval AG inc., elle contribuera par la culture des intrants dans ses champs de production agricole. Du côté de Desjardins Capital, le projet répondait à son modèle coopératif ainsi qu’à sa mission de soutenir le développement des régions.

« C’est l’ensemble des régions du Québec qui bénéficie de cette nouvelle usine », a fait valoir Jean-Yves Bourgeois, premier vice-président Services aux entreprises du Mouvement Desjardins. « L’expertise qui émane de cette collaboration contribue à la création de nouveaux marchés dans le domaine agroalimentaire au Québec. Le Mouvement Desjardins est fier de soutenir la passion et l’ambition d’Innomalt depuis les débuts de l’entreprise en 2015 et souhaite poursuivre cette coopération à long terme. »

Le soutien financier de Québec totalise plus de 11 M$, alors que le ministère de l’Économie et de l’Innovation a octroyé un soutien financier de 6,75 M$ du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, Investissement Québec a octroyé 3,4 millions $ par l’entremise de ses fonds propres, et la Financière agricole du Québec a autorisé un financement de 1 million $.

Le gouvernement fédéral a accordé, par l’intermédiaire de Financement agricole Canada 6,8 millions $. Le Mouvement Desjardins a autorisé un financement totalisant 9,8 millions $.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le prix moyen d'une maison en août était de 67 % supérieur au «niveau abordable»

Le directeur parlementaire du budget affirme que le prix national moyen d'une propriété en février était supérieur de plus de 50 % à ce qu'il était il y a deux ans, avant la pandémie. Dans un nouveau rapport, publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le prix national moyen des propriétés au Canada est ainsi passé de 551 ...

21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...

12 septembre 2022

«Un très bel été» en hôtellerie dans toutes les régions du Québec

Alors que les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été durement touchés au plus fort de la crise sanitaire, le milieu souffle enfin un peu après avoir connu «un très bel été», selon la présidente-directrice générale (PDG) de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), Véronyque Tremblay.  La saison estivale a été «au-delà» de ses ...