Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le CÉNAM emménage dans de nouveaux locaux au centre-ville afin de bonifier son offre de services à la population

durée 08h53
10 novembre 2017
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Établi à Trois-Rivières depuis 2006, le CÉNAM est une clinique multidisciplinaire d’envergure en Mauricie. Afin de répondre à la demande toujours grandissante de sa clientèle et d’offrir des infrastructures plus adaptées à leurs besoins, le CÉNAM a emménagé dans de nouveaux locaux en avril dernier.  

 Le CÉNAM est un regroupement de professionnels hautement qualifiés qui offrent des services d’évaluation et d’intervention à une clientèle variée (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées). Plus d’une vingtaine de professionnels spécialisés, engagés et dévoués offrent des services de psychologie, neuropsychologie, orthophonie, orthopédagogie et psychoéducation à la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec.  

 « Depuis sa création en 2006, le CÉNAM est en constante expansion et le développement de la clinique passait par un déménagement dans des locaux permettant une plus grande capacité d’accueil. Depuis 2010, l’équipe a doublé et est susceptible de poursuivre sa croissance en lien avec les besoins toujours grandissants de la population en matière de services professionnels paramédicaux », déclare fièrement une des trois associées à la clinique, Mme Boisvert-Descôteaux. Ce nouvel espace physique favorisera également le développement de services de formation pour les professionnels du réseau ainsi que la mise sur pieds d’ateliers et de groupes de thérapie.  

 Le CÉNAM a choisi le centre-ville pour établir sa place d’affaires. « Il s’agit d’un emplacement stratégique, à proximité des services et facilement accessible pour la clientèle et pour nos professionnels. L’établissement du CÉNAM au centre-ville nous a également permis de bénéficier du programme visant à offrir des incitatifs financiers aux places d’affaires souhaitant s’y installer. Nous sommes très reconnaissantes de l’accueil et des facilités qui nous ont été offerts par la Ville de Trois-Rivières, conjointement avec la Société de développement commercial (SDC) » conclut Mme Frigon également associée à la clinique.  

À propos du CÉNAM 
Initialement le Centre d’évaluation neuropsychologique des apprentissages de la Mauricie, le CÉNAM est devenu, en 2017, clinique multidisciplinaire. Au CÉNAM, ce sont plus de vingt professionnels qui mettent à profit leurs expertises, à temps partiel ou à temps plein. 
 
Jusqu’à 300 clients sont rencontrés tous les mois dans les bureaux. La mission première des professionnels de la clinique est de promouvoir le bien-être et le développement de l’individu à l’intérieur de ses milieux de vie. Les membres de notre équipe aspirent à offrir des services novateurs, de haute qualité, respectant les standards de pratiques en constante évolution. Les membres de l’équipe souhaitent mettre à profit leurs expertises variées au service de la communauté et des professionnels de la région. Professionnalisme, créativité, humanité, voilà les qualités qui soutiennent notre équipe.  

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...