Publicité

6 janvier 2022 - 04:00

Célébration le 6 janvier

Quand l'Épiphanie devient la fête des Rois

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Même si pour la grande majorité de la population le temps des Fêtes se termine le 1er janvier, il reste tout de même une célébration qui se déroule le 6 janvier, soit l’Épiphanie, ou plus communément appelée la Fête des Rois.

Peu de gens connaissent son origine et elle est peu fêtée en Amérique du Nord. Elle se célèbre en grand en Amérique latine et en Europe. Elle est avant tout une fête religieuse faisant partie du calendrier liturgique de l’Église catholique. Elle célèbre notamment l’adoration des rois mages qui sont venus offrir des présents à la naissance de Jésus.

Comme plusieurs célébrations religieuses, elle revêt aujourd’hui un aspect plus populaire entre autres avec l’achat d’une galette des Rois.

Ce gâteau fait de pâte feuilletée qui est généralement fourré de pommes ou de frangipane provient à la source de la France. À l’intérieur, on y glisse une fève qu’elle soit vraie ou fausse. Lorsqu’il est temps de servir, c’est au plus jeune enfant qui détermine quel invité recevra quelle portion. C’est la personne qui retrouve la fève dans sa part qui est sacrée roi de la journée. Bien que cela soit plaisant, l’année suivante elle se devra de fournir le gâteau. L’heureux chanceux se verra orné d’une couronne sur la tête afin de symboliser son titre.

Et vous, célébrez-vous la fête des Rois? 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.