Publicité

6 octobre 2021 - 09:30

Les sacs en papier seront obligatoires

Une collecte spéciale de résidus verts au début novembre à Shawinigan

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Ville de Shawinigan informe ses citoyens que la prochaine collecte spéciale de feuilles mortes et de résidus verts s’effectuera au début du mois de novembre.

Il s’agira d’une collecte en deux temps pour optimiser les opérations sur la route.

• Semaine du 31 octobre pour les secteurs Shawinigan-Sud, Lac-à-la-Tortue et Grand-Mère (sauf le quartier Grand-Mère-Est);

• Semaine du 7 novembre pour les secteurs Shawinigan, Saint-Jean-des-Piles, Saint-Georges et Saint-Gérard-des-Laurentides ainsi que le quartier Grand-Mère-Est.

Rappelons que, dans le but de réduire l’utilisation de plastique à usage unique, seuls les sacs en papier seront acceptés lors de la collecte. Les sacs biodégradables et oxodégradables ne sont pas autorisés, car ils ne sont pas compatibles avec le site de traitement.

Cette collecte ne suit pas la journée habituelle de ramassage. Vous devez placer vos sacs en bordure de rue avant le début de votre semaine de collecte, au plus tard le lundi matin (avant 7 h). Pour éviter les désagréments de la pluie, n’hésitez pas à couvrir vos sacs en papier d’une bâche.

En plus des feuilles mortes, les résidus verts comprennent les tiges, les plantes, les brindilles, les mauvaises herbes et autres résidus de jardins.

Les branches de moins de 1 m de long et de 3 cm de diamètre doivent être mises en ballot. Si la grosseur de vos résidus verts excède ces dimensions, vous devrez les apporter à l’écocentre.

Pour plus d’information, consultez le shawinigan.ca/collectes ou contactez le Service aux citoyens au 819 536-7200.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.