Publicité

23 septembre 2021 - 11:30 | Mis à jour : 11:36

237 avions, 13 amphibies et 17 hélicoptères étaient notamment présents

La Tuque félicite l’organisation du AeroVenture Casey 2021

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les élus du conseil d’agglomération de La Tuque et l’équipe du Service de développement économique et forestier (SDÉF) de la Ville de La Tuque tiennent à féliciter Naor Cohen et son équipe pour la tenue de l’événement AeroVenture Casey 2021, qui a eu lieu les 3, 4 et 5 septembre derniers.

Lors de la dernière édition en 2019, l’événement avait permis d’accueillir 135 avions au total sur le site.

À titre comparatif, voici les résultats de l’édition 2021 :

Présence de : • 237 avions, 13 amphibies et 17 hélicoptères.

• 78 avions et 2 hélicoptères dont les occupants campeurs ont passé au moins une nuit en camping sur le site.

• 244 véhicules, VTT, motocross, 4x4, etc. dont les occupants ont campé sur le terrain.

• 2 100 visiteurs au total pendant les trois jours de l’activité.

• 54 nouveaux membres se sont joints au groupe « Les Amis de la Piste de Casey ».

Un grand soin avait été porté à la programmation de l’événement : présentations historiques, conférences, ateliers, course, spectacles musicaux, cinéma, feux de camp et feux d’artifice.

Les participants ont pu profiter du site de camping, des yourtes, d’un service de restauration et d’une animation constante durant la longue fin de semaine.

Infrastructures permanentes

L’AeroVenture Casey peut désormais compter sur des infrastructures permanentes mises en place dans le cadre d’un projet récréotouristique de grande envergure qui permet d’offrir des services à l’année aux voyageurs, touristes, quadistes, motoneigistes et pilotes.

Le site aménagé dispose depuis cet été, de yourtes et d’installations de camping, incluant des modules de jeux pour enfants, ainsi qu’une aire d’accueil.

La construction prochaine d’un pavillon communautaire est prévue pour permettre aux motoneigistes de recevoir certains services en faisant une halte à Casey, et ce, dès la prochaine saison hivernale.

Avec l’appui du conseil d’agglomération de La Tuque, le SDÉF La Tuque a remis une aide financière de 50 000 $ au promoteur pour la réalisation de ce projet qui a nécessité un investissement estimé à un demi-million de dollars.

« L’évènement a été un immense succès et a largement dépassé nos attentes à tous les niveaux, affirme Naor Cohen, promoteur de l’événement AéroVenture Casey 2021 et du projet récréotouristique Stratos Aero à Casey. Malgré une météo moins clémente pour les aviateurs, nous avons grandement surpassé le niveau d’achalandage des années précédentes. L’AeroVenture Casey 2022 s’annonce déjà un succès avec la confirmation de la présence de nombreux participants, ainsi que l’engagement financier de plusieurs commanditaires. Un grand merci à tous les bénévoles, partenaires, commanditaires et surtout, à celles et ceux qui sont venus nous visiter. Nous vous donnons rendez-vous l’an prochain! »

« Nous sommes très fiers de voir le secteur de Casey se développer avec ce très beau projet récréotouristique, ajoute Pierre-David Tremblay, président du conseil d’agglomération et maire de La Tuque. J’ai eu le plaisir de me rendre sur place lors de l’activité AeroVenture avec quelques élus et des membres de l’équipe du SDÉF. C’était beau à voir. Je félicite M. Cohen et toute son équipe pour le bon travail qu’ils ont accompli. Le tourisme d’aviation est un secteur à développer et nous avons à La Tuque l’endroit idéal pour le faire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons des projets pour le développement de notre aéroport de l’agglomération qui est à La Tuque. J’espère que nous verrons d’autres projets comme celui-ci se développer sur notre vaste territoire. Notre équipe du SDÉF est là pour aider nos promoteurs, comme ce fût le cas avec M. Cohen, afin qu’ils investissent chez nous. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.