Publicité

13 septembre 2021 - 14:00 | Mis à jour : 14:06

10 stratégies de développement durable ont été présentées

Shawinigan dévoile un inventaire de GES

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Motivée par un premier inventaire comparatif concernant l’émission de gaz à effet de serre (GES), la Ville de Shawinigan a présenté aujourd’hui dix stratégies de développement durable qui permettront, à court et moyen terme, de réduire ses émissions corporatives de GES et aussi celles de la communauté.

Un premier inventaire de GES a été réalisé en 2008 à Shawinigan, suivi d’un plan d’action.

En 2019, une mise à jour de l’inventaire a été effectuée et il en ressort que, pour les activités comparables, la Ville a réussi à diminuer du tiers ses émissions de GES en une décennie.

De fait, on observe une diminution marquée des émissions issues des bâtiments (-60,4% dû principalement à l’élimination de l’utilisation du mazout) et de l’éclairage public (-76,4 % dû à l’éclairage au DEL). Pour les activités de transport comparables entre 2008 et 2019, une augmentation est observée (+19 %) (véhicules et équipements motorisés).

Diminution dans la collectivité

Pour le volet de la collectivité, on remarque que globalement, il y a une diminution des émissions de GES, toute sphère d’activités confondues. Il est toutefois impossible de chiffrer cette diminution (comparaison entre 2008 et 2019), car les méthodes de calcul ont changé depuis 2008.

Les émissions dues au traitement des eaux usées ont quant à elles augmenté (+8,5 %). Toutefois, il faut remarquer que pour l’inventaire 2019, les émissions dues aux fosses septiques ont été ajoutées.

L’analyse démontre que les émissions par habitant pour les sources comparables ont diminué de manière importante (-26 %), passant de 6,1 tonnes de CO2éq en 2008 à 4,5 tonnes de CO2éq par habitant en 2019.

Prochaines étapes

Considérant que l’inventaire des GES a été réalisé pour l’année de référence 2019, la Ville a déjà amorcé et répertorié une série d’actions depuis ce temps. La quantification de la réduction des GES de ces actions sera réalisée dans les prochains mois, ce qui permettra de valider les cibles du plan de réduction des gaz à effet de serre (actuellement en élaboration).

Il est à noter que la proposition à l’étude vise à réduire de 30 % d’ici 2030 les émissions de GES des services municipaux. Cette cible sera confirmée en 2022, après analyse.

« Nous sommes très heureux des résultats de l’inventaire 2019, mais ce n’est qu’un premier pas », indique le maire de Shawinigan, Michel Angers.

« Nous allons poursuivre nos objectifs de réduction et mettre en place des mécanismes pour agir sur nos sources principales d’émissions. Nous allons le faire pour les activités de l’organisation municipale, mais aussi pour celles de la collectivité. Nous y travaillons déjà. »

Stratégies de développement durable

La Ville de Shawinigan a développé dix stratégies de développement durable en intégrant les enjeux et préoccupations visés par nos plans environnementaux, dont celui des GES.

« Ces stratégies intégrées nous permettent de poser des actions porteuses en matière de développement durable. Cela nous permet de faire du développement durable, tout en atteignant les objectifs de chacun de nos plans environnementaux », explique le président de la Commission sur l’aménagement du territoire et le développement durable et conseiller du district des Montagnes, Claude Grenier.

« Par exemple, lorsqu’on invite les citoyens à faire de l’herbicyclage, on atteint nos objectifs de réduction des matières résiduelles, on réduit les gaz à effet de serre lié au transport et à l’enfouissement et on diminue les coûts relatifs à ces opérations, tout en impliquant les citoyens dans la lutte aux changements climatiques. »

10 stratégies

Les dix stratégies de développement durable ciblées par la Ville sont les suivantes :

1- Intégrer le développement durable dans notre gouvernance

2- Améliorer l’efficacité énergétique de nos bâtiments et intégrer les notions de bâtiments durables

3- Favoriser une utilisation accrue des transports actifs, collectifs et durables

4- Réduire la consommation d’énergies fossiles du parc de matériel roulant

5- Privilégier un aménagement durable des parcs et espaces verts publics et privés

6- Favoriser une réduction de la problématique d’îlots de chaleur

7- Prioriser la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation dans les immeubles municipaux et pour nos services municipaux

8- Faire de la réhabilitation de terrains contaminés un moteur de développement social et économique

9- Favoriser une saine gestion de la ressource eau

10-Protéger et mettre en valeur les milieux naturels

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.