Publicité

11 juin 2021 - 16:00

La prochaine édition aura lieu du 10 au 19 septembre

Québec accorde une aide de 1 M$ au Festival western de St-Tite

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, ainsi que la députée de Champlain et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, ont annoncé aujourd’hui une aide financière de 1 million de dollars au Festival western de St-Tite, dont la 53e édition aura lieu du 10 au 19 septembre prochain.

Cette somme est octroyée par l'entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques et a été annoncée dans le cadre de la tournée de la ministre du Tourisme en Mauricie.

Ce montant inclut une bonification ponctuelle qui permettra à l'organisation de mieux s'adapter aux répercussions de la pandémie et de tenir l'événement dans le respect des consignes sanitaires qui seront en vigueur.

Notons que ce programme encourage le développement d'une offre touristique diversifiée, attrayante et durable partout au Québec et que le Festival western de St-Tite fait sans contredit partie des événements qui y contribuent.

« La réputation du Festival western de St-Tite n'est plus à faire, souligne Mme Proulx. Il s'agit d'un incontournable pour les amateurs de rodéos, qui fait vibrer la région depuis plus de cinquante ans. Je salue d'ailleurs les organisateurs qui travaillent très fort afin de présenter un événement unique, au grand plaisir de son public. Les festivals et événements de l'envergure du Festival western de St-Tite comblent les attentes d'une clientèle diversifiée, qui se retrouvera enfin pour revivre une expérience unique. Voilà une belle occasion de se divertir et de dire bonjour à la Mauricie! »

« Le Festival western de St-Tite constitue un moteur économique très important pour la Mauricie et c'est un événement qui fait partie de l'ADN de la MRC de Mékinac, ajoute Mme Lebel. Il était donc primordial pour notre gouvernement d'appuyer l'organisation du Festival afin qu'elle puisse accueillir les visiteurs dans un cadre qui respectera les mesures sanitaires. Nous avons pleinement confiance en son professionnalisme et nous sommes convaincus que les festivaliers apprécieront grandement renouer avec cette tradition qui nous est chère. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.