Publicité

9 juin 2021 - 16:00

Une importante partie boisée sera conservée

Les grandes lignes du projet de développement domiciliaire du Faubourg dévoilées

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Ville de Nicolet et les représentants du développement domiciliaire du Faubourg du ruisseau Nicolet viennent de dresser les grandes lignes des phases 3 et 4 de cet important développement qui conservera une importante partie boisée dans son développement.

Quelque 200 terrains seront aménagés en plus de conserver une importante bande riveraine de 40 à 50 mètres de largeur totale le long du ruisseau.

Cette bande verte aura plus de 700 000 pieds carrés (l'équivalent de 7 terrains de football où les sentiers seront conservés).

Déjà, les partenaires du club de ski de fond travaillent avec le promoteur et en nouveauté un nouveau règlement de lotissement obligeant les propriétaires de ce secteur à conserver une bande boisée de 3 mètres en cour arrière en plus de devoir planter un certain nombre d'arbres dans la section qui aura été déboisée pour y accueillir la propriété.

« Ce quartier de marque sera développé en respect de la nature en place. Je sais que ce type de projet est en demande auprès de nouvelles familles et jeunes retraités. Ce n'est pas d'hier qu'on prévoit le développement de ce secteur, mais aujourd'hui nous proposons une toute nouvelle approche de développement domiciliaire. Nicolet se démarque sur plusieurs points et ces deux nouvelles phases vont offrir un mixte parfait entre nature et ville », souligne la mairesse, Geneviève Dubois.

« Comme le précisait la mairesse Dubois, notre groupe est très heureux de travailler de concert avec la Ville de Nicolet et être les précurseurs sur le territoire pour cette nouvelle façon de faire qui permettra de préserver un maximum d'arbre dans le projet. Ces deux nouvelles phases seront constituées d'immeubles unifamiliaux, multifamiliaux, jumelés ou institutionnels », ajoute le promoteur, Guillaume Pouliot.

Lors du point de presse, le directeur général de la Ville de Nicolet, Mathieu Audet, en a profité pour expliquer la logique de lotissement durable développée par la municipalité : « le promoteur devra proposer au conseil municipal un dépôt d'une étude de caractérisation du milieu forestier. Les milieux sensibles et à forte valeur écologique seront retirés de l'espace à subdiviser et pourront être transformés en parcs, espaces publics, sentiers ou à l'état naturel. Il faudra enfin qu'il y ait signature d'une entente avec le promoteur responsable de la réalisation des travaux », souligne M. Audet.

« Ce nouveau règlement permet à la fois de structurer les nouveaux projets de développement afin qu'ils soient attrayants pour les futurs résidents de Nicolet et qu'ils s'inscrivent dans un cadre de développement durable », a également précisé le directeur général.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.