Publicité

3 mai 2021 - 16:00

COVID-19

Une première dose de vaccin pour 40% de la population cette semaine

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Avec le début de la prise de rendez-vous pour trois nouveaux groupes d'âge cette semaine, la vaccination passe à une vitesse supérieure.

En date de ce matin, 196 741 (37,63%) personnes avaient reçu une première dose de vaccin en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Avec plus de 18 600 rendez-vous planifiés cette semaine, la région franchira les 40 % de la population ayant reçu une première dose de vaccin.

Au cours de la semaine, la vaccination de la seconde dose de vaccin pour les résidents des CHSLD s'accélérera grâce à l'arrivage de doses du vaccin de Moderna. L'opération s'étendra jusqu'au 8 mai.

Actuellement, 3 846 travailleurs de la santé et résidents en CHSLD ont reçu une seconde dose de vaccin.

Rendez-vous pour trois nouveaux groupes

Dès ce matin, les personnes de 45 à 49 ans étaient invitées à prendre rendez-vous pour leur vaccination.

Le mercredi 5 mai, ce sera au tour des personnes de 40 à 44 ans et le vendredi 7 mai, le groupe des 35-39 ans pourra prendre rendez-vous.

Plus de 53 000 plages horaires de rendez-vous sont disponibles en ce moment pour ces nouveaux groupes ciblés.

D'autres plages horaires de rendez-vous seront ajoutées au fur et à mesure que seront confirmées les livraisons de doses.

La direction régionale de la santé invite les gens à prendre rendez-vous rapidement, dès que leur groupe sera ciblé, en utilisant le portail Clic Santé.

Rappelons que les groupes suivants peuvent toujours prendre rendez-vous :

• Les travailleurs du milieu de la santé et des services sociaux ciblés par la phase 2 de vaccination;

• Les personnes qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19;

• Les travailleurs en milieux à risque important d’éclosion;

• Les personnes vivant avec une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme ainsi que leur personne proche aidante ou un parent d’un enfant handicapé mineur ;

• Les femmes enceintes;

• Les personnes de 45 à 79 ans pour le vaccin AstraZeneca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.