Publicité

12 mars 2021 - 16:23 | Mis à jour : 16:39

La Ville arrive au troisième rang au pays et au premier au Québec, selon un sondage

Qualité de vie : Trois-Rivières brille parmi les municipalités canadiennes

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les Trifluviens l’affirment haut et fort depuis des années, mais une organisation de plus vient de joindre sa voix à la leur : en dehors des régions métropolitaines, Trois-Rivières arrive au troisième rang canadien et au premier rang québécois d’un palmarès des meilleurs endroits pour vivre au pays.

Ce palmarès a été publié cette semaine par la firme RATESDOTCA, qui a sondé les Canadiens sur plusieurs éléments en lien avec la qualité de vie, dont l’accès à la propriété, la croissance, la vie nocturne, le plein air et l’emploi.

« Ces résultats sont très bien accueillis, d’autant plus qu’ils sont le reflet de nombreuses années d’efforts d’un nombre incalculable de citoyens et d’organisations », se réjouit le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Ils expriment d’ailleurs une vague de fond ressentie depuis plusieurs mois.

« Depuis le début de la pandémie, nous travaillons extrêmement fort pour transformer la crise en opportunités de croissance pour notre ville. Nous en sommes témoins : les Québécois, surtout ceux habitant dans les grands centres, cherchent à adoucir leur quotidien, et Trois-Rivières représente une excellente option pour eux », rappelle M. Lamarche.

Les résultats du sondage mené par Léger représentent bien l’argumentaire mis de l’avant par IDE Trois-Rivières au cours de la dernière décennie, affirme le directeur général d’IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.

Engouement sans précédent

« Trois-Rivières est une ville extrêmement attractive, avec la possibilité d’acheter une maison à prix abordable, l’abondance d’emplois disponibles et une qualité de vie exceptionnelle. La pandémie a amené de nombreux citoyens à réfléchir à leur avenir, et nous constatons un engouement sans précédent pour notre ville », déclare M. De Tilly.

La présence d’une université de même que d’un centre-ville effervescent sont d’autres actifs importants pour Trois-Rivières.

« On retrouve chez nous tous les avantages des petites villes, mais avec, en plus, la possibilité de participer à des projets extrêmement innovants. Je pense entre autres au district entrepreneurial Halo, un écosystème où se rencontrent des entrepreneurs créatifs, des citoyens engagés, des travailleurs allumés et des organisations dédiées à l’entrepreneuriat », explique-t-il.

Reconnue pour la richesse de sa vie culturelle et de son nightlife, Trois-Rivières promet une offre de sorties particulièrement abondante, d’autres éléments considérés lors du choix d’un lieu de résidence.

La plus récente action posée pour mettre en valeur l’attractivité de la ville est la campagne « J’arrive Trois-Rivières », lancée le 31 décembre 2020, qui a été vue à 16 millions de reprises sur les ondes de différentes chaînes de télévision québécoises. Le succès rencontré par la campagne, et surtout la réponse positive à son message, ont convaincu IDE Trois-Rivières de la pertinence de poursuivre ses efforts

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.