Publicité

6 mars 2021 - 11:46

Les drapeaux seront mis en berne et à 13 h, toute la population sera invitée à observer une minute de silence

COVID-19 : une cérémonie de commémoration nationale des victimes le 11 mars

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le premier ministre, François Legault, a dévoilé les premières informations concernant la cérémonie de commémoration nationale des victimes de la COVID-19, qui aura lieu le 11 mars, à 12 h 10, sur le parvis de l'hôtel du Parlement.

En présence de familles endeuillées et de représentantes et représentants des services prioritaires, M. Legault sera accompagné, lors de cette cérémonie, du lieutenant-gouverneur du Québec, du président de l'Assemblée nationale, de la cheffe de l'opposition officielle, des deux co-porte-paroles représentant la deuxième opposition, du chef du Parti québécois, de la vice-première ministre, du ministre de la Santé et des Services sociaux, de la ministre de l'Enseignement supérieur, de la ministre responsable des Aînés et des Proches Aidants, du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, de la sous-ministre de la Santé et des Services sociaux, du directeur national de santé publique et de l'ancien sous-ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le gouvernement espère que cette journée permettra à la population québécoise de prendre un temps d’arrêt et de rendre hommage aux victimes de la COVID 19, ainsi qu’à leurs familles et à leurs proches.

Elle sera également l’occasion de saluer l’apport inestimable de tous les corps de métiers et des membres de la société civile qui sont au front pour lutter contre la COVID 19.

Dès le matin, une mise en berne nationale du drapeau du Québec sera observée sur tous les édifices publics du gouvernement, des municipalités et des représentations du Québec à l’étranger.

La cérémonie aura lieu, entre 12 h et 13 h, sur le parvis de l’hôtel du Parlement.

Minute de silence

À 13 h, toute la population du Québec sera invitée à observer une minute de silence.

Les villes et les municipalités sont également conviées à procéder à une cérémonie ou à prendre part, à leur façon, à cette journée.

Rappelons que le 11 mars, il y aura exactement un an que l'Organisation mondiale de la santé décrétait l'état de pandémie.

Le gouvernement du Québec profitera de cette journée de commémoration nationale pour honorer les personnes décédées et souligner le dévouement du personnel du réseau de la santé et des services prioritaires, qui a accompagné les familles dans le deuil.

La rose blanche comme emblème

L'emblème de cette journée de commémoration sera la rose blanche.

En plus d'évoquer à la fois la force et la délicatesse, cette fleur est associée à l'honneur et à la révérence. La rose blanche symbolise la sincérité des sentiments exprimés en hommage aux victimes de la COVID-19 et l'unité du peuple québécois.

Les organisations et les citoyennes et citoyens sont invités à s'approprier cette journée solennelle en téléchargeant et en affichant les symboles de la commémoration disponible ici.

La cérémonie sera diffusée en direct sur les ondes des grands réseaux de télévision, de même que sur la page Facebook du premier ministre du Québec. Seuls ceux et celles qui auront reçu une invitation pourront assister en personne à la commémoration.

« Le 11 mars prochain, le Québec entier rendra hommage aux milliers de personnes qui ont perdu la vie, cette dernière année, en raison de la COVID-19, affirme le premier ministre Legault. Depuis un an, maintenant, nous subissons les affres d'une crise sanitaire sans précédent, l'une des plus graves de notre histoire. Bien que notre combat contre le virus ne soit pas terminé, nous avons le devoir et la responsabilité, comme gouvernement et aussi comme peuple, de prendre un temps d'arrêt et d'honorer la mémoire de celles et ceux qui ont perdu la vie. Le 11 mars prochain, tous les Québécois et Québécoises accompagneront les familles et les proches des victimes dans leur deuil. Nous saluerons également les grands et petits exploits : ceux du personnel soignant, de nos travailleuses et travailleurs essentiels, des bénévoles qui ont été généreux et mobilisés depuis mars dernier. Les exploits de tout un peuple qui s'est rassemblé, comme jamais auparavant, pour se protéger et protéger les autres, particulièrement les plus vulnérables, d'une pandémie sans merci. Avec l'arrivée du printemps et le début de la vaccination, l'espoir renaît, et nous voyons enfin la lumière au bout du tunnel. Mais jamais nous n'oublierons les hommes et les femmes qui ont perdu leur vie. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.