Publicité

16 février 2021 - 16:00

Diabolus ex machina : un nouveau parcours audio pour découvrir les Forges autrement

Fred Pellerin crée une œuvre pour le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

L’Agence Parcs Canada a collaboré avec Fred Pellerin, figure emblématique du conte au Québec, afin d’offrir un nouveau parcours audio intitulé Diabolus ex machina au lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice pour la saison estivale 2021.

Diabolus ex machina est une œuvre exclusive créée et scénarisée par l’artiste régional de renommée internationale qui y fait également la plupart des narrations.

Inspiré par le riche folklore associé aux Forges, Diabolus ex machina se présente sous la forme de 14 capsules sonores ayant l’allure d’un faux documentaire.

D’une durée d’environ 75 minutes, ce parcours déambulatoire en extérieur permettra aux visiteurs d’entrer dans l’univers historique et légendaire des Forges du Saint-Maurice et de découvrir le site à travers les lunettes ludiques de Fred Pellerin.

Le titre de l’œuvre est un choix de l’artiste qui a puisé son inspiration dans les archives et le folklore oral des Forges du Saint-Maurice. Il s’agit d’un dérivé de la locution latine Deus ex machina (Dieu est dans la machine).

Au théâtre, il réfère au procédé par lequel on fait entrer des dieux en scène.

Bases historiques

Pour le conteur, le choix de ce titre donne le ton au caractère mystérieux de son œuvre audio tout en témoignant des solides bases historiques de sa démarche artistique.

Cette nouveauté s’ajoute au projet 1600°C : l’épreuve du feu annoncé en décembre dernier qui permettra aux visiteurs d’expérimenter le labeur des ouvriers du haut fourneau grâce à une nouvelle technologie numérique.

D’autres investissements sont d’ailleurs prévus au lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice plus tard cette année.

« Il y a eu une circulation intense de légendes aux Forges, affirme Fred Pellerin. À une époque, il devait quasiment y avoir des embouteillages dans le placotage ! »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.