Publicité

23 janvier 2021 - 11:00 | Mis à jour : 11:15

Faire ses impôts en contexte de pandémie

Quoi déduire en 2021?

Non, malheureusement il ne sera pas possible de déduire vos abonnements aux plateformes de contenu télé même si certains ont consacré beaucoup de temps à ceux-ci. Toutefois, voici ce qu’il est envisageable.

La pandémie a bouleversé les habitudes de vie de bon nombre de personnes. En plus des allocations COVID-19 fournies par les différents paliers de gouvernement au cours de la dernière année, des déductions et crédits d’impôt sont disponibles à raison des changements dans le quotidien des gens.

Télétravail

Cette année, beaucoup de personnes se sont tournées vers le télétravail en raison des mesures sanitaires. Les dépenses reliées au fait de travailler de la maison peuvent être déduites des impôts.

Autant du côté fédéral, que provincial, on offre 2$ par jour de télétravail jusqu’à concurrence de 200 jours, donc 400$ au total. Ce montant peut être augmenté au fédéral avec des factures d’électricité, d’internet et de loyer. Il est possible de calculer ses dépenses sur le calculateur du gouvernement canadien.

Au Québec, certaines conditions s’ajoutent, soit avoir été en télétravail plus de 50% du temps sur une période de quatre semaines sans interruption et avoir dû acquitter ses propres dépenses sans le remboursement de l’employeur. Le travail à distance non lié à la COVID-19 n’est pas admissible.

Famille et garde d’enfants

Un crédit de 1200$ par enfant de six ans et moins pourra s’ajouter aux revenus des familles bénéficiant de l’Allocation canadienne pour enfants. C’est ce qu’annonçait la ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, en novembre dernier.

Des frais de garde peuvent aussi se joindre aux déductions dans le cas où un parent devait travailler, étudier ou exploiter une entreprise. Au Québec, plusieurs crédits d’impôt existent également pour les parents ou futurs parents.

Étudiants

Si une personne de plus de 16 ans fréquente un établissement d’enseignement postsecondaire, elle est automatiquement admissible au crédit d’impôt sur les frais de scolarité, et ce tant au fédéral qu’au provincial. Le déménagement pour les études peut aussi être déduit des impôts avec certaines conditions.

Déménagement et habitation

Les frais de déménagements pour travailleurs salariés et autonomes peuvent être soumis à une déduction d’impôt. Néanmoins, il faut que ce soit pour un nouvel emploi et que cela ait permis de se rapprocher d’au moins 40 km. Il faut évidemment des preuves et que l’employeur n’ait pas déjà payé pour le relogement.

Plusieurs ont décidé de faire le grand saut dans l’immobilier cette année. On observe un exode urbain vers les régions. Ainsi, l’achat d’une première résidence peut octroyer au fédéral un crédit de 5000$ sous la condition de ne pas avoir habité dans une demeure où l’un des nouveaux acheteurs était propriétaire dans la dernière année. Ce montant peut être d’un maximum de 750$ au Québec.

Les résidences admissibles sont les maisons unifamiliales, jumelées, rangées, mobiles, les condominiums et les appartements.

Pour plus d’informations, on peut consulter les listes de déductions et crédits d’impôt disponibles sur les sites du gouvernement provincial et fédéral et les conseils d’un spécialiste pourraient être utiles.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.